Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La trop belle histoire de la cité maya découverte par un ado québécois. Canular mondial, ou Einstein du XXIe siècle ? (Arrêt sur images)

par Anne-Sophie Jacques 11 Mai 2016, 16:06 Maya Cite incas Decouverte Imposture

 

Extraordinaire : un Québécois de 15 ans a découvert une cité maya sans sortir de sa chambre. Cette belle histoire sortie le week-end dernier a fait le tour des réseaux sociaux et des médias avant d’atterrir telle quelle dans le JT de France 2. Une trop belle histoire ? C’est ce que supputent les sceptiques. Pour autant, ne cherchez plus la cité perdue. Sollicités par @si, Marie-Charlotte Arnauld et Éric Taladoire, tous deux archéologues et spécialistes français des civilisations mayas, sont formels : cette histoire est aberrante.

"L’histoire peut paraître invraisemblable, elle est pourtant vraie" s’enthousiasme le site de 20 Minutes. Pensez : "William Gadoury, un jeune Québécois de 15 ans fondu d’astronomie, vient de découvrir une cité maya, située dans un endroit reculé et inaccessible de la péninsule du Yucatan" au Mexique. 20 Minutes n’est pas le seul à s’emballer : dans un montage vidéo publié sur le site du quotidien gratuit, la journaliste de Télé Matin et celui de LCI ont les yeux écarquillés en nous racontant cette extraordinaire histoire. D’où vient-elle ? Des pages du Journal du Montréal qui a partagé samedi 7 mai l’histoire de cet ado devenu "une petite vedette à la NASA, à l’Agence spatiale canadienne et à l’Agence spatiale japonaise". Rien que ça.

Quel est l’exploit de ce petit génie ? Selon le quotidien tabloïd édité à Montréal, ce "passionné des Mayas depuis plusieurs années […] a analysé 22 constellations mayas et s’est aperçu que s’il reliait sur une carte les étoiles des constellations, la forme de chacune d’entre elles correspondait au positionnement de 117 cités mayas. Aucun scientifique n’avait encore découvert une telle corrélation entre les étoiles et l’emplacement des villes mayas. Le génie de William a cependant été d’analyser une 23e constellation. Celle-ci contenait trois étoiles et seulement deux cités correspondaient sur la carte. Selon sa théorie, il aurait donc dû y avoir une 118e cité maya dans un endroit reculé et inaccessible dans la péninsule du Yucatan, au...

 

 

 

Lire la suite

Haut de page