Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le « parrain » Binali Yıldırım prochain Premier ministre turc (Voltaire.net)

par Voltaire.net 22 Mai 2016, 17:08 Turquie Binaldi Yildim Davutoglu Erdogan

L’AKP devrait élire président Binali Yıldırım lors de son congrès du 22 mai 2016. Comme nous l’annoncions, il y a deux semaines, il devrait immédiatement prendre ses fonctions de Premier ministre.

Présenté par la presse occidentale comme une personnalité dévouée au président Erdoğan, c’est en réalité un homme clé du système mafieux actuel.

Binali Yıldırım est un expert maritime, ancien responsable de l’Organisation maritime internationale. Il fut présenté à Recep Tayyip Erdoğan alors que celui-ci avait été élu maire d’Istanbul pour la formation ultra-nationaliste Millî Görüş. Nommé directeur de l’IDO (les autobus maritimes d’Istanbul), en 1994, il mit en place pour le compte du maire et pour lui-même un vaste système de détournements de fonds publics.

Depuis, la famille Yıldırım a fait fortune. Son fils Erkan et sa fille Bahar Büşra ont créé la société Derin Denizcilik Taşımacılık Sanayi ve Ticaret Limited Şirketi. La famille contrôle 17 sociétés, 28 navires et super yachts. Le député kurde Sezgin Tanrıkulu (CHP) a proposé à la Grande Assemblée qu’une commission d’enquête parlementaire soit créée pour déterminer les conditions de cette subite fortune, mais la majorité (AKP) a rejeté cette demande.

Il y a un mois, la presse turque publiait des photographies d’Erkan Yıldırım jouant dans un casino de Singapour. Le jeune homme avait alors prétendu avoir été piégé et ne pas savoir jouer au poker.

JPEG - 49.4 ko

Durant l’enquête judiciaire de décembre 2013 —qui fut interrompue par le gouvernement—, le nom de Binali Yıldırım avait été cité comme celui du « parrain » de l’organisation mafieuse gravitant autour du président Erdoğan. Selon les magistrats, M. Yıldırım exerçait divers chantages contre les principaux chefs d’entreprise du pays.

Avant d’entrer en politique, Recep Tayyip Erdoğan lui-même était le leader d’un gang à Istanbul.

Haut de page