Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sud du Yémen risque d’être occupé par les forces américaines (Press TV)

par Press TV 7 Mai 2016, 14:03 Yemen USA Occupation Impérialisme Armée US

Les forces américaines au Yémen ©Reuters
Les forces américaines au Yémen ©Reuters

Le porte-parole du Mouvement Ansarallah et chef de l’équipe de négociations nationales inter-yéménites a mis en garde contre l’occupation du sud du Yémen, sous prétexte de la lutte contre Al-Qaïda.

Mohammad Abdessalam a prévenu qu’avec le prétexte avancé par les États-Unis pour la lutte contre les qaïdistes dans le sud du Yémen, cette zone allait être exposée à une occupation américaine.

« Les États-Unis aplanissent le terrain à un départ rassuré des éléments d’Al-Qaïda de deux villes du gouvernorat d’Abyan dans le sud du Yémen. Tous les prétextes et justifications sont alors dépourvus de sens. »

Le porte-parole d’Ansarallah a rappelé que les mercenaires se sont, vastement, déployés à Farza-9 et Sarwah de la province de Marib, à Zabab du gouvernorat de Taez ainsi qu’à Shabwah, province située dans le sud-est du Yémen.

« Les raids aériens se poursuivent dans toutes les provinces tandis que les armes entrent au Yémen via des passages frontaliers maritimes et terrestres », a ajouté le porte-parole du Mouvement Ansarallah. 

Le Pentagone reconnait avoir déployé des forces au Yémen. Selon l'agence de presse Anatolie qui cite les sources proches du Pentagone, "un contingent composé de plusieurs dizaines de soldats américains a débarqué il y a deux semaines dans le sud du Yémen en soutien aux forces émiraties dans leur guerre contre Al-Qaïda".

Les forces américaines sont déployées dans la ville côtière de Al Makla, selon Jef Davis, porte-parole du département à la Défense qui dit "être inquiet de l'extension sans précédent d'Al-Qaïda dans le sud du Yémen".

Davis a refusé d'évoquer le nombre exact des militaires américains qui viennent d'être déployés dans la base des forces saoudiennes au sud du Yémen s'abordant de dire : "Ils sont peu nombreux, nos soldats et ils sont là pour appuyer les forces émiraties dans la province de Hadralmout."

Les sources bien informées au Yémen ont toutefois fait état du déploiement d'une centaine de soldats américains sur la base aérienne de Al Anad dans la province de Lahaj, qui est l'une des bases les plus importantes aux mains des forces saoudiennes.  

"Cela fait moins de deux semaines que nos soldats ont pris position dans le sud du Yémen et ils n'apportent qu'un soutien logistique aux Emirats. Il s'agit de communiquer aux forces émiraties des données métrologiques, une assistance médicale et aider à ravitailler leurs chasseurs bombardiers", a ajouté Davis.

En 2015, les États-Unis ont décidé de retirer leurs forces de cette même base militaire alors que les terroristes d'Al-Qaïda avaient réussi, quelques heures auparavant, de s'emparer d'une localité stratégique tout près de l'aéroport.

Les Américains arrivent au Yémen sous prétexte de combattre Al-Qaïda alors que leurs alliés saoudiens et émiratis ont tout fait depuis mars 2015 pour armer et équiper les qaïdistes et les envoyer à l'assaut des différentes régions dans le sud du pays.

Haut de page