Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non, Robert Ménard, le rappeur Black M n'a pas menti (Arrêt sur Images)

par Arrêt sur images 22 Mai 2016, 11:09 Black M Verdun Robert Menard Intox Desinformation 14-18 France Discrimination

Après l'annulation de son concert à l'occasion des commémorations du centaire de la bataille de Verdun, le rappeur Black M avait rappelé que son grand-père avait combattu dans les tirailleurs sénégalais, également présents à Verdun. Faux pour une partie de la fachosphère, relayée par Robert Ménard, qui a appelé les journalistes à vérifier les propos du chanteur. Ce que la rubrique Désintox de Libé a fait.

Non, Robert Ménard, le rappeur Black M n'a pas menti (Arrêt sur Images)

De passage sur LCI, mercredi 18 mai, Robert Ménard semblait dubitatif : "Il y a un historien qui s’appelle Pascal Guy, qui est allé à Vincennes. Vous savez, là où il y a les archives et il n’a trouvé personne du nom d’Alpha Mamoudou Diallo, le grand-père tirailleur sénégalais de notre rappeur. C’est tout. Je pose la question." Trois jours plus tard, la rubrique Désintox de Libé a chassé les doutes du maire de Béziers.

"Après l’annulation de son concert à l’occasion des commémorations du centenaire de la Bataille de Verdun, le rappeur Black M avait pensé mettre fin à la polémique en évoquant sur Facebook, l’« immense fierté » qu’il avait ressenti quand on avait fait appel à lui, mais aussi, photo à l’appui, l’histoire de son « grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d’origine guinéenne, [qui] a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des tirailleurs sénégalais - ces mêmes tirailleurs sénégalais qui étaient également présents lors de la bataille de Verdun »", rappelle le site du quotidien, parti pour l'occasion à la recherche du tirailleur perdu.

Comment ? En contactant d'abord Pascal Guy, qui n'est en fait pas vraiment historien. Interrogé par Libé, Guy raconte être un "autoditacte", "pas du tout doctorant", qui n'a pas étudié l'histoire mais l'archéologie à l'université de Tolbiac, et travaillerait aujoud'hui comme réceptionniste de nuit. "A l’entendre parler, Pascal Guy est définitivement un passionné de l’histoire de France, mais d’habitude quand on cherche un expert crédible, on essaie de trouver un universitaire spécialiste du sujet", tacle Libé. D'autant que la métholodogie du passionné d'histoire, qui ne s'est en réalité jamais rendu à Vincennes comme l'affirmait Ménard, laisse à désirer. Troublé par le fait que le nom d'Alpha Mamodou Diallo n'apparaisse pas dans les listes du site des pensionnés et sur Mémoire des hommes, qui répertorie 1,3 millions de militaires décédés pendant la Première Guerre Mondiale, il en a conclu que le rappeur mentait.

Sauf que l'investigation méritait d'être un peu plus poussée, ce qu'a fait Désintox en contactant l'Association des enfants des tirailleurs sénagalais de Guinée. "Après avoir vérifié dans les registres guinéens, son président Lamarana Amadou Diallo nous a alors communiqué une attestation où il certifie « qu’Alpha Diallo » (la véritable identité de Black M) « est le petit-fils de l’ancien combattant : Alfa Mamoudou DIALLO », « combattant de la 2e Guerre mondiale 1939-1945 »". Preuve supplémentaire : le document en question associe également une adresse dans le 13e arrondissement de Paris au descendant du soldat, adresse correspondant à l'ancien domicile du chanteur.

"Je demande aux journalistes toujours prêts à vérifier n’importe quel propos d’un certain nombre de gens, suivant où ils sont situés sur l’échiquier politique", avait déclaré Ménard sur le plateau de LCI quelques jours plutôt. Le voilà sans doute rassuré.

L'occasion de relire notre article : "Comment l'extrême-droite a gagné la bataille de Verdun contre un rappeur"

Haut de page