Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Où va la France ? (Expression.dz)

par Expression.dz 16 Mai 2016, 11:08 France François Hollande Françafrique Loi Travail Armée française Terrorisme Valls Nuit Debout Centrafrique

Où va la France ? (Expression.dz)
Où va la France ?
Expression.dz
Lu sur Press TV
Les soldats français en Centrafrique. (Photo d'archives)
Les soldats français en Centrafrique. (Photo d'archives)

Chemin de croix. L'exercice du pouvoir en France devient de plus en plus incertain.

Le président de la République française, François Hollande, doit rassembler toutes ses forces pour ne rien laisser paraître des doutes qui l'habitent. Il était, hier, au Nigeria, une ancienne colonie britannique, en vue de signer un accord de défense pour lutter contre le groupe terroriste Boko Haram. Il compte utiliser les militaires français de la mission «Sangaris» qui opéraient en Centre Afrique et dont il vient de mettre fin. Il s'investit à défendre seul toute l'Europe contre la menace terroriste.

François Hollande en escale à Bangui avec le président Faustin Archange Touadéra, le 13 mai 2016. ©AFP

 

Cameron, Merkel et les autres le regardent faire sans donner l'impression d'être concernés au même titre. Toujours sur le plan international, son ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, était, dans le même temps, dans le bureau de Benyamin Netanyahu, en Israël, pour lui «vendre» la conférence internationale sur le conflit israélo-palestinien que compte organiser la France avant la fin de cette année. Sans succès. Netanyahu ne veut pas de l'initiative française. Comme il a fait échouer celle des Etats-Unis à plusieurs reprises. Un activisme et des engagements internationaux de Hollande qui étonnent à moins d'une année de l'élection présidentielle française. Américaine aussi.

A l'ONU également où Ban Ki-moon devra céder son siège. Difficile dans ce cas de donner la configuration politique mondiale qui prévaudra en 2017. François Hollande le sait comme tout le monde. Est-ce la manière qu'il a choisie pour compenser le désordre intérieur que connaît la France? Un désordre qui va s'aggravant. Les membres du gouvernement ne se cachent plus pour se «tirer» dessus. Walls et Macron par exemple. Des membres du PS qui tentent (motion de censure) de renverser le gouvernement issu de leurs rangs. Les rues de France en proie permanente à la violence.

La persistance des mauvais résultats économiques, notamment ceux du chômage. Le Premier ministre qui fait «un enfant dans le dos» de son président avec son tweet sur le président algérien. Jusqu'à encourager l'ambassadeur de France en Algérie à l'insolence et à ne pas bien «se tenir à table». «L'épidémie» a même touché l'ancien président du Conseil constitutionnel français, arrière petit-fils du Grand rabbin Simon Debré, qui n'a pas hésité, dans son livre, à sacrifier «la loyauté» de son père. François Hollande trahi par les siens, cherche visiblement à remonter le courant en cherchant à faire briller son pays à l'international.

Il a encore des écueils à franchir, chez lui, avant l'élection. Comme l'Euro 2016 du 10 juin au 10 juillet prochains ou le Tour de France prévu du 2 au 24 juillet prochain. Des événements jugés à hauts risques terroristes. Rien ne dit cependant que toutes ces «dérives» ne profiteront pas à François Hollande. S'il est candidat à sa succession !

Haut de page