Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur ma route, le blanchiment des commémorations de la guerre 14-18 à Verdun en 2016

par SLT 29 Mai 2016, 12:56 1914-18 Blanchiment Tirailleurs Commemoration Verdun Premiere guerre mondiale Racisme Articles de Sam La Touch

Le 21 février 1916, il y a tout juste un siècle, la bataille de Verdun débutait. Elle restera comme le plus sanglant affrontement de la première guerre mondiale. Parmi les 300 000 victimes, des milliers d’Africains, tirailleurs « sénégalais » ou « algériens ». (JAI)

Le 21 février 1916, il y a tout juste un siècle, la bataille de Verdun débutait. Elle restera comme le plus sanglant affrontement de la première guerre mondiale. Parmi les 300 000 victimes, des milliers d’Africains, tirailleurs « sénégalais » ou « algériens ». (JAI)

Avec l'exclusion du rappeur Black M des commémorations sous les pressions de la fachosphère française, on assiste à ce qui ressemble à un mouvement de blanchiment des commémorations de la guerre 14-18 à Verdun. Exit donc, une quelconque représentation de ces tirailleurs qui se sont fièrement battus auprès des troupes françaises notamment à Verdun pour une guerre qui n'était pas la leur, enrôlés souvent de force ou bien par amour de la liberté et de la patrie française.

Le crime de Black M - dont le grand-père guinéen, tirailleur sénégalais, est mort a combattu au front durant la seconde guerre mondiale - aux yeux des droitistes est d'avoir critiqué la société française en des termes peu amènes. En clair avoir un esprit critique inspiré des Lumières, même si il est outrancier, n'est pas le bienvenu dans une société française de plus en plus militarisée, policiarisée et intolérante eu égard à ce passé colonial injuste qu'elle refuse de penser et qui la surdétermine.

On assiste encore au énième blanchiment de l'histoire et les "minorités visibles" sont encore sous-représentées. De là à ce que certains rappeurs issus de ces minorités puissent écrire ou penser "baiser la France" face à tant d'injustice, de négation et de mépris. Nous ne reviendrons pas non plus sur l'histoire des pensions des tirailleurs et des pensions de réversion... Une boucle sans fin et un énième blanchiment des troupes de tirailleurs à qui on a toujours refusé de défiler le jour de la victoire sur les grandes avenues françaises. A la trappe et à la machine ! Des médias également à la ramasse. Allez cachez moi ces Noirs qui nous font honte et déshonorent nos Mémoires ! La mémoire (sélective), la répétition (discriminatoire) et ...l'oubli.

Lire également :
- Ce jour-là : il y a cent ans débutait la bataille de Verdun, tombeau de milliers d’Africains (JAI)
- Sénégal : il y a 70 ans, la France "massacrait" des tirailleurs près de Dakar (AFP)
- France : quand François Hollande oubliait les "tirailleurs" (JAI)

Moralité : Que des "nègres" de banlieue et des "damnés de la terre" arrêtent de faire comme certains de leurs ancêtres en allant combattre sur les nouveaux champs de bataille coloniaux de l'armée française de la Libye à la Syrie pour des causes qui déshonorent leurs aïeux et sèment le chaos et la mort impérialiste. Ces nouveaux tirailleurs (et leurs enfants) sur leur route n'auront que crachats à la gueule ... s'ils en réchappent !

Lire également :

- Europe occidentale. La France en pole position concernant le nombre de ses ressortissants qui combattent au sein des groupes djihadistes en Syrie et en Irak
- Les filières terroristes vers la Syrie étaient soutenues par les services français)
- Comment le "chef de guerre" français, sous les vivats des médias, soutient le terrorisme
- François Hollande confirme avoir livré des armes aux rebelles en Syrie (Le Monde)

Haut de page