Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décès du légendaire boxeur Mohamed Ali à 74 ans

par SLT 4 Juin 2016, 05:04 Mohamed Ali Boxe Engagement Deces USA Resistance Articles de Sam La Touch

"Voler comme un papillon, piquer comme une abeille".
Mohamed Ali.

Décès du légendaire boxeur Mohamed Ali à 74 ans

Mohamed Ali, né Cassius Marcellus Clay, le légendaire champion de boxe poids lourd, connu tant pour sa conscience sociale, politique, son opposition militante à la Guerre du Vietnam que pour ses compétences de boxeur éblouissantes, est mort hier, vendredi, à Phoenix dans l'Arizona.

Ali, se battait contre la maladie de Parkinson depuis 32 ans. Il a été emmené dans un hôpital de Phoenix plus tôt cette semaine où il avait été soigné pour un problème respiratoire. Il avait 74 ans.

Mohamed Ali était né Cassius Marcellus Clay. Il avait abandonné son nom qui était le nom des propriétaires de sa famille mise en esclavage aux Etats-Unis, pour prendre le nom de Cassius X à l'instar de Malcom X. Puis il se convertira à l'Islam pour prendre le nom de Mohamed Ali. Il a vu de ses propres yeux la ségrégation raciste étatsunienne et ses lynchages pour s'engager dans la défense de la cause des minorités et lutter contre l'impérialisme. Il avait refusé de faire la guerre du Vietnam en raison de ses convictions politiques, idéologiques et religieuses. Les autorités sportives lui avaient interdit de boxer pendant trois ans et demi. Objecteur de conscience, il a échappé de justesse à la prison. Mohamed Ali est l'un des plus grands champions de boxe de tous les temps. Il a remporté trois fois le titre de champion du monde de boxe en 1964, 1974 et 1978.

Ali était connu pour son charisme et sa poésie aussi percutante que son punch. Avant l'un des plus grands combats de boxe de l'histoire à Kinshasa en Afrique qui l'opposait à George Foreman, il déclarera en 1974 :
"Pour ce combat, cette bagarre dans la jungle, j'ai lutté avec les alligators. Je me suis battu avec une baleine. J'ai mis les menottes à un éclair, j'ai jeté le tonnerre en prison. Vous savez, je suis mauvais. J'ai tué un rocher, blessé une pierre, envoyé une brique à l'hôpital. Je suis si méchant que je rends la médecine malade ! Je suis si rapide que je peux traverser un ouragan sans me mouiller. Quand il me verra, George Foreman paiera sa dette. Je peux noyer une gorgée d'eau et tuer un arbre mort. Attendez et vous verrez Mohamed Ali"

Haut de page