Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hillary Clinton. Faut-il élire une espionne à la présidence des Etats-Unis ? (Global Research)

par Global Research.ca 9 Juin 2016, 07:13 Hillary Clinton E-mail Espionnage Neoconservateur Presidence USA FBI Enquête

Hillary Clinton. Faut-il élire une espionne à la présidence des Etats-Unis ? (Global Research)

Dans un article publié dans Global Research.ca, James Petras se pose la question du rôle d'espionnage électronique d'Hillary Clinton durant sa carrière de Secrétaire d'Etat. De nombreux fichiers confidentiels du FBI, du Pentagone, de l'administration d'Etat ont été divulgués par Hillary Clinton car elle les a consultées via son serveur d'e-mail personnel les exposant ainsi à des fuites massives sans aucun contrôle du Département d'Etat et de protection des fichiers. Ces actions d'Hillary Clinton ont été à l'origine d'une enquête du FBI qui pourrait la rendre passible de peine de prison.

James Petras se pose la question de savoir si Hillary Clinton n'a pas joué le rôle d'une espionne pour une puissance étrangère. Il passe en revue l'action dévastatrice d'Hillary Clinton en Libye, au Honduras (dans le coup d'Etat contre le président Zelaya), en Syrie, en Ukraine dans le renversement du président élu via le rôle clé de son "lieutenant" Victoria Nuland, son rôle central dans la stratégie de "pivot asiatique" contre la Chine, de son action dans le relance de la course au nucléaire contre la Chine et la Russie et s'interroge des liens étroits de sa politique avec celle des néoconservateurs ainsi qu'avec Israël et l'Arabie saoudite.

Pendant ses 4 ans en tant que Secrétaire d'État des États-Unis (2009-2014), Hillary Clinton a contrôlé la politique étrangère étatsunienne. Elle avait accès aux informations les plus confidentielles et à des documents d'état, numérisés par dizaines de milliers, de tous les départements gouvernementaux majeurs et des agences, des services secrets, du FBI, du Pentagone, de la Trésorerie et du bureau du Président.

Elle a délivré l'accès aux informations vitales et secrètes affectant la politique étatsunienne dans toutes les régions clés de l'empire.

Aujourd'hui, les critiques envers Hillary Clinton se sont concentrées sur les aspects techniques de ses violations de procédure du Département d'État et des directives quant au traitement de correspondances officielles ainsi que sur ses mensonges quant à l'utilisation de son propre serveur de courrier électronique privé pour des affaires officielles d'état, y compris le traitement de matériau fortement secret en violation de la loi Fédérale...

... Mais il y a en fait plusieurs lignes d'enquête contre Mme Clinton:

(1) A-t-elle travaillé avec, des gouvernements et des services secrets étrangers pour renforcer leurs positions contre l'intérêt des États-Unis ?

(2) A-t-elle fourni des informations sur les opérations et les positions de décideurs politiques étatsuniens clés aux concurrents, adversaires ou alliés sapant les activités de l'armée, des services secrets et des officiels du Département d'État ?

(3) A-t-elle cherché à améliorer son pouvoir personnel au sein de l'administration des Etats-Unis afin de pousser sa politique agressive de guerres de préemption en série contre le Département d'État expérimenté et les porte-parole du Pentagone qui ont favorisé la diplomatie traditionnelle et des confrontations moins violentes ?

(4) A-t-elle préparé "une équipe secrète", utilisant des agents étrangers ou ayant la double nationalité pour jeter les bases de sa candidature à la présidence et de son but suprême de puissance militaire et politique ?...

Source :
- Global research.ca Hillary Clinton: Electing a Foreign Spy for President?

Haut de page