Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand Mediapart accusait la Fédération Française de Football d'organiser des "quotas discriminatoires" envers les Français d'origine africaine

par SLT 3 Juin 2016, 01:13 Football Racisme FFF Mediapart Quotas discriminatoire France Laurent Blanc Equipe de France Articles de Sam La Touch

Quand Mediapart accusait la Fédération Française de Football d'organiser des "quotas discriminatoires" envers les Français d'origine africaine

En 2011, le site d'information Mediapart avait accusé la Fédération Française de Football de pratique discriminatoire en mettant en cause la responsabilité du capitaine de l'équipe française de football de l'époque, Laurent Blanc, comme étant à l'époque en faveur de "quotas discriminatoires".

Le site d'information a ainsi publié une enquête au titre sans équivoques : « Foot français : les dirigeants veulent moins de noirs et d’arabes ». Selon le site d'Edwy Plenel, plusieurs dirigeants de la direction technique nationale de la FFF ont approuvé fin 2010 le principe des quotas discriminatoires officieux dans les centres de formation et les écoles de football en France.


L'objectif de ces quotas était selon Mediapart de limiter le nombre de joueurs français de type africain et nord-africain. Toujours selon Mediapart, parmi les signataires de ces accords figurait le sélectionneur de l'équipe de France de l'époque, Laurent Blanc !

Ainsi Fabrice Arfi, cosignataire de l'article, déclarait : « C’est un chiffre (30 %) qui a été avancé lors d’une réunion qui s’est tenue à la DTN le 8 novembre 2010 à laquelle participait d’ailleurs Laurent Blanc et qui s’est déclaré tout à fait favorable, je cite, à un tel système. Avec comme objectif avoué en interne dans le secret de la DTN mais inavouable en public qui est de trier dès l’âge de 12 ans ces joueurs français pour limiter le nombre de joueurs de type africain et nord africain. Nous avons des sources, plusieurs, très nombreuses au sein de la Fédération qui sont littéralement scandalisées par les procédés qui sont mis en œuvre, et comme nous l’indiquons… Médiapart possède les preuves de tout ce qu’il avance. Des preuves irréfutables et dans les jours qui viennent nous allons continuer de révéler ce qui est la vraie nature des débats dans les plus hautes instances du football français… »

A l'époque, ces révélations avaient suscité la bronca et la polémique dans le magistère politico-médiatique français.

Article de Mediapart : 
Foot français: les dirigeants veulent moins de noirs et d'arabes
Par Fabrice Arfi, Michaël Hajdenberg et Mathilde Mathieu
28 avril 2011


Moins de noirs et moins d'arabes sur les terrains de foot ! Plusieurs dirigeants de la Direction technique nationale de la Fédération française de football, dont le sélectionneur des Bleus, Laurent Blanc, ont approuvé dans le plus grand secret, fin 2010, le principe de quotas discriminatoires officieux dans les centres de formation et les écoles de foot du pays. Objectif: limiter le nombre de joueurs français de type africains et nord-africains. Notre enquête. 
Pour les plus hautes instances du football français, l'affaire est entendue: il y a trop de noirs, trop d'arabes et pas assez de blancs sur les terrains. Plusieurs dirigeants de la Direction technique nationale (DTN) de la Fédération française de football (FFF), dont le sélectionneur des Bleus en personne, Laurent Blanc, ont approuvé dans le plus grand secret, fin 2010, le principe de quotas discriminatoires officieux dans les centres de formation de la fédération, les écoles de foot du pays, selon une enquête de Mediapart...

Haut de page