Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des fourgons de police barrant la promenade des Anglais ont été retirés juste avant l'attaque (The Telegraph)

par The Telegraph 17 Juillet 2016, 22:44 Nice Attentat Police Fourgons de police 14 juillet Terrorisme France Etat d'urgence Articles de Sam La Touch

Des fourgons de police barrant la promenade des Anglais ont été retirés juste avant l'attaque (The Telegraph)

Traduction d'une partie d'un article paru dans The Telegraph intitulé :

Police vans blocking off promenade withdrawn just before attack 
(Des fourgons de police barrant la promenade ont été retirés juste avant l'attaque) 

Les autorités françaises ont retiré des fourgons de police barrant la promenade des Anglais seulement quelques heures avant qu'un camion de 19 tonnes ait foncé sur la foule tuant au moins 84 personnes dans une attaque terroriste Islamiste.

La révélation soulève des questions sérieuses sur la sécurité mise en place pour les 30,000 personnes qui s'étaient réunies sur la Promenade des Anglais lors du feu d'artifice du 14 juillet.

Seulement 60 policiers étaient de service, malgré que la France était soumise à une alerte intense et au courant que Nice était une cible probable d'une attaque à cause du grand nombre de djihadistes vivant dans cette ville qui avaient déjà voya
gé en Syrie.

Quatre fourgons de police qui avaient barré la Promenade des Anglais pour protéger une parade militaire plus tôt dans la journée ont été enlevés avant l'attaque jeudi, selon des témoins oculaires.

Dans un entretien pessimiste au Journal du Dimanche, Manuel Valls, le premier ministre français, a averti que le terrorisme ferait partie de la vie quotidienne du pays pendant longtemps.

"La menace terroriste est et sera un problème fondamental et durable et d'autres vies seront détruites," a-t-il
dit...

Police vans blocking off promenade withdrawn just before attack 
The Telegraph


French authorities withdrew police vans blocking off the promenade in Nice just hours before a 19-ton truck crushed at least 84 people to death in an Islamist terrorist attack, it emerged last night.

The disclosure raises serious questions over the security for the 30,000 people who had gathered on the Promenade des Anglais for the Bastille Day fireworks.

Just 60 officers were on duty, despite France being on heightened alert and concern that Nice was a likely target for attack because of the large number of jihadists from the city who had already travelled to Syria.

Four police vans that had blocked off the Promenade des Anglais to protect a military parade earlier in the day were removed before the attack on Thursday, according to eyewitnesses.

In a pessimistic interview with the Journal du Dimanche, Manual Valls, the French Prime Minister, has warned that terrorism will be a part of the country's daily life for a long time.

“The terrorism threat is will be a fundamental and enduring problem and other lives will be wrecked,” he said...

Haut de page