Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des soldats américains et britanniques ont été capturés par Daech (Press TV)

par Press TV 4 Juillet 2016, 19:49 Syrie EI Soldats Armée US Armée britannique Capture Irak

Des soldats américains et britanniques ont été capturés par Daech (Press TV)

Une opération spéciale aéroportée des États-Unis et du Royaume-Uni à la frontière syro-irakienne a tourné au désastre, rapporte le site américain indépendant Veterans Today.

Une unité de la Nouvelle Armée syrienne (NAS), groupe armé formé par les États-Unis, a été anéantie lors d’une attaque fort mal menée contre une piste d’atterrissage de campagne contrôlée par Daech à al-Bukamal, dans l’est de la Syrie, à proximité de la frontière irakienne et de la ville d’al-Qa’im.

« De prétendus techniciens américains et britanniques ont été capturés, ainsi que des conseillers jordaniens et 20 survivants de la Nouvelle Armée syrienne », indique Veterans Today, lesdits techniciens étant en fait des soldats américains sous couverture.

Les sources sur place de Veterans Today ont donné une description détaillée de l’opération. Parti du centre d’entraînement de la CIA à la frontière syro-jordanienne, un convoi a parcouru plus de 300 km en deux jours en direction du nord pour aller attaquer Daech. Ils ont été rejoints par des conseillers spéciaux américains et britanniques, les forces spéciales de l’armée américaine et les SAS britanniques, parachutés sur les lieux juste avant l'attaque.

L'offensive, qui a débuté à l’aube le jeudi 30 juin, a vu la Nouvelle Armée syrienne s’emparer du petit aéroport d’al-Bukamal, une piste d’atterrissage de campagne transformée en centre de commandement souterrain par Daech. Cela a été suivi par des bombardements américains contre un certain nombre de cibles. Les Américains ont ensuite largué des tracts conseillant aux autochtones de quitter la zone.

Avant que la Nouvelle armée syrienne et leurs conseillers américains, britanniques et jordaniens aient pu consolider leurs positions, quelque 400 combattants de Daech sont sortis des tunnels qui s’étendent tout le long de la frontière avec la ville irakienne d’al-Qa’im et ont rapidement éliminé la majeure partie du groupe, faisant autant de prisonniers que possible.

Daech s’est en outre emparé de tous les véhicules du convoi, ainsi que des radios et des armes dont il disposait.

Haut de page