Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Euro 2016 : la France en demi-finale, un complot mondial de l'UEFA et des "Illuminatis" ? (Nouvel Obs.com)

par Nouvel Obs.com 7 Juillet 2016, 16:43 Euro 2016 Football Complot France

Euro 2016 : la France en demi-finale, un complot mondial de l'UEFA et des "Illuminatis" ?
Article publié le mercredi 6 juillet 2016 par le Nouvel Obs.com
Euro 2016 : la France en demi-finale, un complot mondial de l'UEFA et des "Illuminatis" ? (Nouvel Obs.com)

L'Euro de football n'échappe pas aux théories du complot.

Il y a de quoi être enthousiastes. La France est en demi-finale d'une grande compétition internationale - une première depuis 2006 - et les hommes de Didier Deschamps ont planté cinq buts aux Islandais, tombeurs surprise de l'Angleterre. Mieux, les Bleus ont l'occasion jeudi 7 juillet au soir à Marseille de prendre leur revanche sur l'Allemagne, éternelle bête noire, et s'offrir ainsi un ticket pour une finale à la maison. Et pourtant.

Eteignez votre télévision, les dés sont pipés depuis le départ : l'équipe de France serait favorisée. La faute à une nouvelle combine ourdie par l'UEFA et quelques sociétés secrètes. C'était trop beau pour être vrai.

Heureusement, Internet était là pour révéler au monde cet horrible complot.

La France "protégée" ?

Le principal reproche fait à l'UEFA : une compétition qui serait taillée sur mesure pour l'équipe de France. Résumons : en vertu du règlement du tournoi, en tant que pays hôte, les Bleus ont été placés d'office en tête de série du groupe A, avant que les tirages au sort ne décident de la répartition des 23 autres participants, le 12 décembre dernier. Ce postulat, a donc assuré à la France - sous réserve qu'elle finisse en tête de sa poule - de ne pas affronter un 1er de groupe avant la demi-finale.

En effet, le tableau de la compétition veut que le 1er du groupe A (la France) rencontre le 3e du groupe C, D ou E en huitième avant d'affronter le vainqueur du match entre le 2e du groupe B et le 2e du groupe F en quart de finale. Idem pour le 1er du groupe D, "protégé" - en théorie - jusqu'au dernier (...) Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Haut de page