Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Golan: le Hezbollah défie Israël (Pars Today)

par Pars Today 20 Juillet 2016, 14:38 Golan Israël Hezbollah Liban Tension Drones Missiles patriot

Un drone du Hezbollah s'est infiltré dimanche dans le ciel israélien sans que l'armée israélienne puisse l'abattre: c'est une sonnette d'alarme tirée en direction de Tel-Aviv.

Le site israélien Walla revient sur ce nouveau revers du système de défense antimissile israélien et y voit un avertissement sérieux pour les colons et les responsables israéliens.

"Les deux missiles Patriot qui cherchaient à abattre l'appareil ont raté le drone qui a regagné sa base en Syrie. C'est un danger sur le front nord où le Hezbollah se prépare à attaquer Israël aussi bien que sur le front sud le Hamas s'active contre l'armée", fait remarquer l'armée israélienne.

"Selon le scénario que prédit l'armée israélienne, le Hezbollah est capable de tirer chaque jour 1 500 missiles contre les territoires israéliens et il va sans dire qu'il aura recours aux drones. l'infiltration du drone du Hezbollah dans le ciel israélien et notre incapacité à l'intercepter ont prouvé une chose : Israël ne peut se mettre à 100 % à l'abri des missiles qui sont tirés en sa direction. il s'agit là d'un danger évident pour les colons. A preuve, les débris du missile Patriot qui ont blessé une jeune fille et provoqué le feu dans une zone. Cela veut dire très clairement que le tir des missiles contre les drones du Hezbollah nuit plus qu'il ne nous profite. Certains types d'avions de chasse sont difficilement repérables par le radar et il est difficile de les intercepter. L'armée israélienne et les institutions sécuritaires investissent beaucoup pour développer leur technologie : le dôme de fer, différents types d'hélicoptères et d'avions, le système dit Baguette magique font partie des dispositifs israéliens pour contrer toute menace. Mais cette sécurisation est loin d'être à 100 % réussie. Une chose est sûre: au cours de la prochaine guerre, l'armée israélienne devra décider de la priorité des lieux dont elle veut assurer la défense . Ces priorités changeront évidemment en fonction des évolutions sur le champ de bataille."

Haut de page