Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rififi dans le Parti démocrate après les révélations de WikiLeaks concernant le traitement réservé à Sanders : démission de la présidente du parti.

par SLT 24 Juillet 2016, 21:20 USA Parti democrate Bernie Sanders Hillary Clinton Discrimination WikiLeaks Demission Articles de Sam La Touch

Rififi dans le Parti démocrate après les révélations de WikiLeaks concernant le traitement réservé à Sanders : démission de la présidente du parti.

L'un des quelque 20.000 emails échangés par des hauts responsables du parti démocrate étatsunien, rendus publics par Wikileaks vendredi, a alimenté samedi aux Etats-Unis une polémique sur la possible partialité du parti durant la campagne des primaires pour la Maison Blanche et notamment sur une dévalorisation intentionnelle de Bernie Sanders en fonction de ses croyances ou de son héritage par rapport à Hillary Clinton lors des débats.

Des questions auraient été intentionnellement posées visant à discréditer Sanders en fonction du lieu des conventions. Dans le Kentucky, il s'agissait de le questionner sur son athéisme ou son héritage juif afin de le discréditer aux yeux du public très croyant de cette région.

"Le 5 mai dernier, le directeur financier du parti, Brad Marshall, demande ainsi dans un email à des collaborateurs de désigner "quelqu'un pour le questionner sur ses croyances" dans le Kentucky et en Virginie occidentale, en référence à Bernie Sanders qui n'est pas nommément cité.
"Croît-il en un Dieu. Il s'est cantonné à dire qu'il a un héritage juif. Je pense avoir lu qu'il est athée. Cela pourrait faire plusieurs points de différence avec mes gens. Mes personnes de (l'église) baptiste feraient une grosse différence entre un juif et un athée", écrit-il, sous-entendant que s'il était avéré qu'il était athée, le sénateur du Vermont pourrait voir sa campagne affai
blie." (AFP, La possible partialité du parti durant la campagne des primaires pour la Maison Blanche mise en cause).

Ces révélations ont amené la présidente du parti démocrate à démissionner selon l'AFP.

Debbie Wasserman Schultz, fragilisée par une fuite d'emails internes, a annoncé dimanche qu'elle démissionnerait de son poste à la fin de la convention d'investiture d'Hillary Clinton à Philadelphie qui. se terminera jeudi prochain

Une affaire, une de plus, qui pourrait embarrasser la candidate Hillary Clinton et semer la zizanie dans le parti démocrate.

La présidente du parti démocrate étatsunien, Debbie Wasserman Schultz. (c) SIPANY/SIPA

La présidente du parti démocrate étatsunien, Debbie Wasserman Schultz. (c) SIPANY/SIPA

Haut de page