Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un hélicoptère syrien avec deux pilotes russes abattu près de Palmyre (AFP)

par AFP 9 Juillet 2016, 19:53 Syrie Pilotes russes Helicoptere abattu

Ces décès portent à 12 le nombre officiel de combattants russes ayant péri dans ce conflit depuis que la Russie y a entamé des bombardements en septembre.

Deux pilotes d'hélicoptère russes ont été tués vendredi près de Palmyre, dans le centre de la Syrie, quand l'hélicoptère syrien dans lequel ils volaient a été abattu, a annoncé samedi le ministère russe de la Défense.
Ces décès portent à 12 le nombre officiel de combattants russes ayant péri dans ce conflit depuis que la Russie y a entamé des bombardements en septembre pour soutenir son allié Bachar el-Assad.

"Le 8 juillet, les pilotes-instructeurs Riafagat Khabibouline et Evguéni Dolguine effectuaient une mission à bord d'un hélicoptère syrien Mi-25 armé. Au même moment, à l'est de Palmyre, les combattants de l'organisation Etat islamique ont lancé une offensive", a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué, cité par les agences de presse russes. "Après avoir épuisé ses munitions et sur le chemin du retour, l'hélicoptère a été pris sous le feu des terroristes et s'est écrasé sur le territoire contrôlé par la Syrie. L'équipage est mort", selon le communiqué.

Mi-juin, le ministère de la Défense avait déjà annoncé la mort de deux soldats russes en quelques jours. L'un avait été tué par l'explosion d'une voiture piégée alors qu'il protégeait un convoi humanitaire dans la région de Homs (centre) et l'autre, blessé près d'Alep (nord), était mort dans un hôpital militaire de Moscou.

Après plusieurs mois de frappes aériennes, Vladimir Poutine a annoncé en mars le retrait de la majeure partie de son contingent militaire de Syrie mais celui-ci continue d'y mener des frappes contre des "cibles terroristes" et en soutien aux forces de Bachar el-Assad.

Déclenchée en mars 2011 par la répression de manifestations réclamant des réformes, la révolte contre le régime s'est transformée en une guerre dévastatrice qui a fait plus de 280.000 morts et poussé à la fuite des millions de personnes.

Haut de page