Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une ère nouvelle au Moyen-Orient ? (Réseau international)

par Reseau international 18 Juillet 2016, 22:29 Turquie Erdogan Coup d'Etat USA Arabie Saoudite OTAN Crise Syrie Russie

Quel que soit le commanditaire du coup d’état, les changements qui s’annoncent en Turquie vont bouleverser la donne au Moyen-Orient. Erdogan et son premier ministre ont entamé deux processus qui vont être lourds de conséquence.

Avant même la reprise en main de la situation, le ton des autorités turques vis-à-vis des Etats-Unis a complètement changé, et était même menaçant. Erdogan exige l’extradition de Gullen, une extradition qu’il a peu de chances d’obtenir, et il le sait. Ce qui signifie une rupture en cours.

Dans le même temps, le premier ministre turc Binali Yildirim parle du rétablissement de la peine de mort en Turquie. Erdogan a confirmé son intention d’examiner la question. La peine de mort avait été abolie en Turquie depuis 2002 pour lui permettre d’espérer entrer dans l’UE. La décision d’Erdogan de la rétablir signifie qu’il veut tourner le dos à l’UE. Deuxième rupture. La Turquie veut-elle larguer les amarres ? Les évènements avant la tentative du coup d’état semblaient aller dans ce sens: réconciliation avec la Russie, annonce d’un possible dialogue avec la Syrie, attitude déjà différente des dirigeants turcs vis-à-vis de Bachar Al Assad…

Cette tentative de coup d’état ne pouvait donc qu’avoir lieu, soit commanditée par les Etats-Unis/OTAN comme l’affirme l’ex-émir du Qatar, Hamad ben Khalifa Al-Thani, qui accuse également Ryad, soit planifiée par Erdogan lui-même comme l’affirment déjà certains journaux américains, relayés en France par Le Monde (les complotistes changent de camp). Le plus cocasse, c’est que cette deuxième hypothèse est tout à fait plausible. Erdogan avait besoin de se sortir d’un piège où il s’était fait enfermer, et ce coup d’état tombe vraiment à pic.

Quoi qu’il en soit, qu’il soit l’instigateur du coup d’état ou pas, Erdogan exploitera la situation au maximum. L’évolution des évènements en Turquie pour les jours prochains sera d’une importance capitale pour le Moyen-Orient, et aussi pour le monde, y compris pour Daesh et l’OTAN.

Haut de page