Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que les spéculations sur l'état de santé d'Hillary Clinton vont bon train, Donald Trump multiplie les déclarations scandaleuses et coule dans les sondages

par SLT 10 Août 2016, 21:46 Hillary Clinton Donald Trump Sante USA Elections Articles de Sam La Touch

Alors que les spéculations sur l'état de santé d'Hillary Clinton vont bon train, Donald Trump multiplie les déclarations scandaleuses et coule dans les sondages

Pendant que les spéculations vont bon train sur l'état de santé d'Hillary Clinton qui pourrait entraver son accession à la Maison Blanche (voir la vidéo qui fait jaser la blogosphere sur Zero Hedge ou ici) et que les accusations se multiplient sur ses liens avec le complexe militaro-industriel et ses graves erreurs en Libye ou son action de trahison au regard de ses mails ultra-confidentiels consultés sur sa messagerie privée non cryptée, Donald Trump n'en finit pas de multiplier les déclarations scandaleuses et les bévues.

Dernière en date, il vient de lancer encore une bourde monumentale qui pourrait lui couter encore quelques points dans les sondages (AFP Menace voilée contre Clinton? Trump au coeur d'une énième polémique) :
"En gros, Hillary veut abolir le second amendement" de la Constitution, qui garantit le droit de posséder des armes, a déclaré M. Trump lors d'une réunion électorale à Wilmington (Caroline du Nord, sud-est). "Si elle a la possibilité de choisir ses juges, il n'y a rien que vous puissiez faire, les gars", a dit M. Trump. "Quoique, avec le second amendement --peut-être qu'il y a une solution, je ne sais pas", a-t-il ajouté, laissant sa phrase en suspens et sous-entendant que la ligue de défense des armes aux USA pourrait s'occuper de son cas. (Lire également L’attaque de Trump contre les Khan, début de la fin pour Trump?) ; OLJ Neuf fois où Trump a dit qu'il n'avait pas dit ce qu'il a dit).


Trump, cet ancien proche du couple Clinton, fait-il tout pour descendre dans les sondages ou bien est-il un irrémédiable gaffeur impénitent qui n'est jamais aussi heureux que quand il se plante ? Trump, la recherche morbide de l'échec ?


Décidément les deux candidats aux Présidentielles étatsuniennes semblent bien fragiles avec une santé pour le moins précaire, à l'image de leur pays. Récemment, un Démocrate a réclamé une enquête sur la santé mentale de Trump évoquant "un trouble de personnalité" et a lancé une pétition pour qu'il soit évalué psychologiquement mais les fédérations psy étatsuniennes ont demandé à ne pas considérer Trump comme "mentalement dérangé" (The Hill Psychiatric organization warns members: don't analyze Trump) pour éviter toute stigmatisation de candidats. Mais certains vont jusqu'à dire que si Donald Trump devait subir un examen psychiatrique alors Hillary Clinton pourrait elle aussi avoir quelques soucis à se faire. (Zero Hedge Is Something Wrong With Hillary: Bizarre Behavior, Seizure Allegations Raise Doubts About Her Health). Et si le ou la candidat(e) le plus fragile était celui le plus malléable par le lobby militaro-industriel et financier US, la marionnette idéale ? Le ou la mieux disant dérangé(e) pour la présidence ?


Pauvres Etatsuniens !

Haut de page