Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au fait, il faisait quoi chez Rothschild, Emmanuel Macron ? (Rue 89)

par L'Express 31 Août 2016, 04:00 Emmanuel Macron Rotschild Banque France

Le ministre de l'Economie a démissionné ce mardi du gouvernement. Avant, jeune énarque, il a travaillé dans les bureaux feutrés d'une banque d'affaires. C'est dans cet établissement au cœur du pouvoir qu'il s'est acoquiné avec les patrons français.

On lui accordera le sens du timing. Emmanuel Macron devient banquier d'affaires [PDF] en septembre 2008, dix jours seulement avant la chute de Lehman Brothers. Le jeune homme n'a alors que 30 ans et va gagner en quelques années seulement, malgré les soubresauts de la crise financière, son surnom de « Mozart de la finance ».

Macron fait partie de ces énarques satinés qui décrochent très vite de jolies fonctions dans le privé, plutôt que de poursuivre dans l'administration ou les cabinets ministériels. Après sa sortie de l'Ena (Ecole nationale d'administration), il a passé plusieurs années à « l'Inspection » (générale des Finances) tout en s'attirant les bonnes grâces de l'économiste Jacques Attali, qui le recommandera à François Henrot, le bras droit de David de Rothschild.

Macron intègre donc Rothschild & Cie qui est, avec sa concurrente Lazard, l'archétype de la banque d'affaires. On y rentre stagiaire avant de gravir les échelons, frayant à travers les PowerPoint, les tableaux Excel et les nuits qui n'en finissent plus dans des bureaux feutrés. « Analyst », « manager », « assistant director », puis « director », « managing director » et « partner ». Des années de travail pour accéder au Graal...

Lire la suite

Haut de page