Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Israëlafrique. Israël et le Tchad normalisent (Press TV)

par Press TV 6 Août 2016, 06:11 Israël Tchad Netanyahu Idriss Déby Dictature Collaboration

Dore Gold, directeur général du ministère des Affaires étrangères (à gauche) avec le président du Tchad, Idriss Déby (à droite) au palais présidentiel de Fada, au cœur du Sahara, le 14 juillet 2016.© AFP

Dore Gold, directeur général du ministère des Affaires étrangères (à gauche) avec le président du Tchad, Idriss Déby (à droite) au palais présidentiel de Fada, au cœur du Sahara, le 14 juillet 2016.© AFP

Un haut diplomate israélien a récemment rencontré le président tchadien, première rencontre de haut niveau entre les deux pays depuis plus de quarante ans, a annoncé vendredi un porte-parole israélien.

Le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, Dore Gold, a rencontré le président tchadien Idriss Deby Itno le 14 juillet, dans le nord du Tchad, pour "discuter de sujets d'intérêt commun" et d'un "renforcement des relations bilatérales", a indiqué le porte-parole de ce ministère israélien, Emmanuel Nahshon, cité par l'AFP.

Il a précisé qu'il ne s'agissait pas, à ce stade, de discussions sur un éventuel rétablissement de leurs relations diplomatiques, rompues par le Tchad, un pays de l'Afrique de l'ouest à majorité musulmane, en 1972.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a cependant déclaré cette semaine, lors de l'annonce du rétablissement des relations diplomatiques entre "Israël" et la Guinée, une autre nation d'Afrique de l'ouest à majorité musulmane, qu'un "autre pays" africain rétablirait prochainement ses relations diplomatiques avec l’entité sioniste.

"Israël" a annoncé mercredi avoir rétabli ses relations diplomatiques avec la Guinée. Ce dernier les avait rompues il y a 49 ans dans la foulée de la guerre israélo-arabe de juin 1967.

Cette annonce est intervenue peu de temps après une tournée de Netanyahu en Afrique.

De nombreux pays d'Afrique subsaharienne à majorité musulmane, comme le Tchad, le Niger ou le Mali, ont rompu leurs relations avec "Israël" au début des années 1970.

L'entité sioniste cherche à s'assurer du soutien des pays africains dans les institutions internationales, où elle fait l'objet de vives critiques liées à l'occupation des Territoires palestiniens.

"Israël" lorgne aussi sur le potentiel d'expansion commerciale constitué par les pays africains: l'Afrique ne représente que 2% du commerce extérieur israélien.

Haut de page