Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mediapart, trop proche des Etats-Unis d'Obama ?

par SLT 15 Août 2016, 17:04 Edwy Plenel Mediapart CIA USA Obama Impérialisme Atlantisme Articles de Sam La Touch

Mediapart, trop proche des Etats-Unis d'Obama ?

Mediapart serait-il devenu l'un des vecteurs des services secrets étatsuniens et de Washington, qui miserait sur Hillary Clinton proche du lobby militaro-industriel, comme l'ont accusé certains commentateurs français et certains de ses lecteurs sans compter sur les déclarations de François Mitterrand concernant les liens présumés de son cofondateur, Edwy Plenel, avec "une puissance étrangère" ? L'occasion de passer en revue les liens réels ou fantasmés de Mediapart et de son cofondateur avec les Etats-Unis.

Mediapart, trop proche des Etats-Unis d'Obama ?

Mediapart est-il encore Mediapart ? Ou est-il condamné, par opportunisme ou nécessité, à évoluer dans un périmètre de plus en plus étroit avec comme seule cible les pays qui ne s'alignent pas sur la position atlantiste, devenant un outil de déstabilisation géopolitique particulièrement apprécié par les Etats-Unis ? Loin, très loin des principes de transparence, de défense de la société civile et de droit à l’information qui prévalaient en 2007 lors de sa création.

Certains se sont posés la question suite aux allégations concernant la proximité de son directeur Edwy Plenel avec l'axe atlantiste: proférées par François Mitterrand et repris par Roland Dumas (cf. vidéo ci-dessous).

Edwy Plenel, ancien trotkyste de la Ligue communiste Révolutionnaire dont on connaît les sympathies atlantistes du groupe, avec qui il a gardé de solides acointances, a donc été qualifié par François Mitterrand d'être en lien étroit avec la puissance étatsunienne.

« Il faudra tout de même qu’on sache qui est vraiment ce monsieur Plenel. (…) Il parlera moins haut quand on saura qu’il travaille pour une puissance étrangère », François Mitterrand, cité par Philippe Cohen et Pierre Péan, La Face Cachée du Monde, Mille et une nuits, Paris, 2003.

Il est vrai qu'à l'époque ces allégations avaient été faites par François Mitterrand suite aux révélations du journaliste d'investigation hors pair qu'était Plenel sur l'affaire du Rainbow Warrior. Suite à ces révélations, Charles Hernu avait été obligé de démissionner comme fusible de Laurent Fabius ou de François Mitterrand. Il y a donc lieu de penser que le pouvoir socialiste gardait à l'époque quelqu'acrimonie à son endroit. Il a d'ailleurs été mis sur écoute par l'Elysée sous Mitterrand durant l'affaire des Irlandais de Vincennes, un coup monté du "Château". En 2005 d'ailleurs, Villepin avait confirmé la défense de Plenel. Le ministère de l’Intérieur avait indiqué qu’il ne disposait d’« aucun élément d’enquête concernant d’éventuels liens » entre Edwy Plenel, le journaliste du Monde, et des services secrets étatsuniens. Au procès des écoutes de l’Elysée dans lequel Plenel est partie civile, certains des prévenus (dont des généraux et des préfets) avaient affirmé le contraire mais avaient été déboutés.

Toutefois, le traitement de l'actualité géopolitique dans Mediapart concernant les conflits impliquant les pays de l'alliance atlantiste a souvent été décrié - même par nombre de ses lecteurs - comme un traitement partisan et favorable aux Etatsunis. Il suffit de se plonger dans le traitement médiatique en temps réel de la guerre en Libye en 2011 ou plus récemment de la guerre ukrainienne ou en Syrie où ouvertement le journal prend depuis le début du conflit une position pro-étatsunienne anti-Assad et pro-"rebelles" parfois plus proche d'une position militante que journalistique.

Position qui est sensiblement la même que celle de l'ex-LCR rebaptisée Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA). Voir également les déclarations d'Olivier Besancenot sur la guerre étatsunienne en Syrie (vidéo ci-dessous). Le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) est un partisan enthousiaste des rebelles dans la guerre atlantiste contre la Syrie et du "processus révolutionnaire" en cours tout comme il le fut à l'époque de la guerre franco-étatsunienne contre la Libye en 2011. (Concernant le NPA, lire également : Le NPA et la révolution bolivarienne, le jeu trouble de l’extrême-gauche française ; Un reporter d'ERTV agressé par la garde rapprochée de Besancenot ).

Enfin, Jacques-Marie Bourget s'étonnait déjà dans les colonnes de Mondafrique (Edwy Plenel, le nouveau prêcheur du Qatar) des relations si surprenantes de Plenel avec Villepin, Ramadan et le Qatar, se posant même des questions sur les capacités critiques de Mediapart à l'égard des deux premiers. Mais ne nous égarons pas de trop par des chemins alambiqués et échevelés, nous risquerions de perdre de vue notre sujet.

Alors même si Mediapart n'est pas affilié aux services étatsuniens pas plus qu'Edwy Plenel, certains pourront s'étonner de l'orientation politique et de la ligne éditoriale du journal en ligne proche par certains aspects des positions atlantistes que ce journal semble défendre obligeant d'ailleurs Mediapart à se justifier publiquement face aux accusations émanant de ses propres lecteurs.

Lecture comparée Mediapart vs The Intercept :

- Mediapart Julian Assange trop proche de la Russie de Poutine?
WikiLeaks serait-il devenu l’un des vecteurs des services secrets russes et du Kremlin, qui miseraient sur Donald Trump, comme l'accusent des commentateurs américains ? La publication de milliers de mails piratés dans les serveurs du parti démocrate, probablement par des hackers russes, a en tout cas convié Julian Assange dans la campagne électorale américaine... 


The Intercept
- Democrats’ Tactic of Accusing Critics of Kremlin Allegiance Has Long, Ugly History in U.S.
Democrats, really have not stopped cheering, ever since the ex-Acting CIA Director (who, undisclosed by the NYT, now works for a Clinton operative) went to The New York Times to claim “that Mr. Putin had recruited Mr. Trump as an unwitting agent of the Russian Federation.”...
Les 5 derniers articles de Mediapart sur l'Ukraine au 15 aout 2016:

- 15.08.16 Ukraine: la Russie relance la crise, en utilisant la Crimée
Tout se met en place pour une nouvelle offensive en Ukraine. Alors que le Kremlin achemine des matériels militaires en Crimée, Moscou a accusé Kiev le 10 août d’avoir tenté d’y commettre des actes terroristes. Les accords de Minsk, portés par les Européens, semblent enterrés.

- 20.06.16 Faut-il lever les sanctions de l'UE contre la Russie? 
L'Union européenne doit renouveler mardi 21 juin, pour six mois, les sanctions économiques contre la Russie, mises en place après l'annexion de la Crimée en mars 2014, puis étendues avec le conflit dans l'est de l'Ukraine. Ces sanctions sont de plus en plus critiquées en France, en particulier à droite.

- 16.06.16 L’oligarque Timtchenko prospère en Russie et étend ses réseaux en France
Touché de plein fouet par les sanctions américaines, Guennadi Timtchenko, un proche camarade du président Poutine, ne s’est jamais aussi bien porté. En France, il est devenu la coqueluche des milieux d’affaires. En Russie, ses affaires explosent.


- 4.06.15 Arrestation en Ukraine d'un terroriste français présumé
Un ressortissant français transportant des armes et des explosifs a été arrêté à la frontière de l'Ukraine et de la Pologne fin mai, indiquent les gardes-frontières ukrainiens samedi.


- 25.05.16 Graciée par Poutine, l'Ukrainienne Savtchenko rentre à Kiev
La pilote ukrainienne Nadia Savtchenko, prisonnière depuis près de deux ans en Russie, est rentrée mercredi à Kiev après avoir été graciée par Vladimir Poutine dans le cadre d'un échange de prisonniers qui a permis à deux Russes détenus en Ukraine de regagner Moscou.
Les 5 derniers articles de Mediapart sur la Syrie au 15.08.16 :

- 14.08.16 Syrie: des milliers d'habitants rentrent à Manbij, libérée de l'EI

Des milliers de personnes qui avaient fui Manbij occupée par les djihadistes de l'État islamique (EI) sont revenus dans la ville du nord de la Syrie depuis qu'elle a été reprise par des combattants kurdes et arabes soutenus par la coalition formée par les États-Unis.


- 13.08.16 Les rebelles syriens annoncent avoir repris Manbij à l'EI

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), coalition rebelle soutenue par les États-Unis, ont annoncé vendredi avoir pris le contrôle de la totalité de la ville de Manbij, près de la frontière turque, dans le nord de la Syrie.


- 7.08.16 Les insurgés d'Alep sont soumis à d'intenses bombardements

Après avoir repris partiellement la ville d'Alep le samedi 6 août, les insurgés sont soumis à d'intenses bombardements de la part des forces gouvernementales.


- 7.08.16 La Syrie est notre guerre d'Espagne. Comprenons-le enfin

Jean-Pierre Filiu, spécialiste de l'islam contemporain et professeur à Sciences-Po Paris, réagit aux dernières interventions sur le terrorisme de Jean-Pierre Chevènement, pressenti pour diriger la fondation des Oeuvres de l'Islam. «Si la Syrie est notre guerre d’Espagne, ce n’est donc pas du fait d’une…


- 5.08.16 En Syrie, les Américains n’ont plus «aucune carte en main»

Au cœur d'Alep, les rebelles syriens tentent de rompre le siège imposé depuis le printemps et ont lancé fin juillet une offensive d’ampleur sur la ville. Le conflit syrien, qui dure depuis mars 2011, peut-il se jouer cet été? Entretien avec Thomas Pierret, chercheur à l’université d’Édimbourg.

Haut de page