Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand l’armée fait la campagne d’Ali Bongo (Mondafrique)

par Mondafrique 23 Août 2016, 08:31 Ali Bongo Gabon Elections Armée gabonaise Dictature Françafrique

Au Gabon, le président Ali Bongo, candidat a sa propre succession pour les présidentielles du 27 août met a contribution l'armée pour battre campagne

De la réception du matériel électoral au remplissage de meetings politiques en passant par l’affichage de ses affiches électorales, le chef de l’état gabonais utilise sans modération l’armée gabonaise pour ses besoins de campagne.
La première information qui a filtré est l’usage d’une base aérienne du groupement aérien présidentiel de la Garde Républicaine gabonaise (G.R.) comme zone de fret, à tout le moins de réception du matériel de campagne du Président-Candidat Ali Bongo. Cette base de ce corps de l’armée gabonaise a reçu des tonnes de matériel de propagande politique, de gadgets et même d’appareils électroménagers devant servir à la campagne d’Ali Bongo, candidat du parti démocratique Gabonais crée par Omar Bongo le 12 Mars 1968.

Mais si l’usage de ce corps qui a longtemps été au sens strict la garde prétorienne du président du Gabon et est encore aujourd’hui profondément lié au pouvoir gabonais a très peu surpris, c’est la « mise a contribution » de l’armée et de la police nationale qui a choqué.

Militaires colleurs d’affiches
Le génie militaire gabonais se déploie…pour coller des affiches du Président-candidat Bongo
Le génie militaire et son matériel ont été réquisitionnés pour installer le long des voiries de Libreville des affiches du Président qui prônent « l’égalité des chances » et clament « changeons ensemble ». Cet usage du génie militaire jusque là inédit n’a pas satisfait les besoins du Président-Candidat Ali bongo, puisque que pour le lancement de sa campagne au stade d’Agondje dans la banlieue nord de Libreville il du faire appel à des figurants particuliers.

L’armee aux ordres
Pour son meeting de lancement de campagne, des militaires de la garde républicaine ont revêtus des tee-shirts à l’effigie du Président Candidat avant d’être acheminés vers le lieu du meeting dans des camions de transports de troupe de la même composante de l’armée gabonaise. Les éléments de la garde républicaine ne suffisant manifestement pas, des policiers ont été mis à contribution et ont été embarqués dans des bus dans l’enceinte même de la base des forces de police d’intervention (F.O.P.I.), l’équivalent des C.R.S.

Ces pratiques sont surprenantes d’autant plus qu’elles travestissent le rôle et les missions des forces de défense et de sécurité du Gabon. Elles le sont d’autant plus que celles-ci ont d’après le souhait des autorités gabonaises vocation à devenir « opérationnelles et républicaines » et le comble de tout cela, c’est que l’inventeur de ce concept est Ali Bongo lui même lorsqu’il était ministre de la défense de 1999 à 2009.

Haut de page