Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RDC: la pollution minière en pleine lumière à Lubumbashi (AFP)

par AFP 12 Août 2016, 11:47 RDC Lubumbashi Pollution Sante Multinationales Mines

"Dans cette rivière, les poissons ont disparu depuis des lustres, tués par les acides et les rejets des mines", dit Héritier Maloba en regardant les eaux troubles de la Katapula qui se déversent à ses pieds, en République démocratique du Congo.

Cet affluent du fleuve Congo est l'un des principaux cours d'eau qui arrosent Lubumbashi, la deuxième ville du pays, où la pollution engendrée par des années d'exploitation minière se fait clairement sentir.

Pour M. Maloba, chômeur de 30 ans, les parties de pêche de son enfance ne sont plus qu'un vague souvenir.

Lubumbashi est l'ex-capitale de l'ancienne province du Katanga, dont les fabuleuses ressources en cuivre ont commencé à être exploitées dès la première moitié du XXe siècle, lors de la colonisation belge.

Totalement exsangue après des années d'incurie gouvernementale sous le régime du dictateur Mobutu Sese Seko (1965-1997) et la deuxième guerre du Congo (1998-2003), l'industrie minière congolaise a progressivement remonté la pente à partir de la fin de ce conflit dévastateur.

De 2010 à 2014, elle a tiré la forte croissance économique enregistrée par la RDC, jusqu'à hisser le Congo au rang de cinquième producteur mondial de cuivre et premier de cobalt, au prix d'une dégradation notable de l'environnement.

"La pollution minière au Katanga (sud-est) est une réalité indéniable", déclare à l'AFP le député Bavon N'Sa Mputu Elima, qui fut ministre de l'Environnement de 2012 à 2014.

Le toxicologue Célestin Banza, professeur à l'Université de Lubumbashi, dresse une longue liste de maladies dues selon lui à la pollution minière : troubles métaboliques et respiratoires, sensations de brûlure aux yeux et à la gorge, tumeurs diverses, malformations congénitales, stérilité...

Lire la suite

Haut de page