Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Roumanie: 3 journalistes de Sky News accusés d'avoir réalisé un faux reportage sur le trafic d'armes sont poursuivis (JMM)

par Morandini 19 Août 2016, 14:55 Sky News Journalisme Falsification Poursuite Grande-Bretagne Roumanie

Le parquet roumain a engagé des poursuites pour "dissémination de fausses informations" à l'encontre de trois journalistes de la chaîne britannique Sky News qu'il accuse d'avoir réalisé un faux reportage sur le trafic d'armes, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Selon le parquet, les journalistes ont versé une somme totale de 2.000 euros à trois Roumains pour qu'ils incarnent des trafiquants dans ce reportage présentant le pays comme une plaque tournante du trafic d'armes. Sky News a rejeté ces allégations.

"Nous avons lancé des poursuites contre trois journalistes britanniques, dont le réalisateur du reportage", Stuart Ramsay, a déclaré mercredi la porte-parole du parquet chargé de la lutte contre la criminalité organisée (DIICOT), Mihaela Porime.

Les procureurs ont demandé à ce que les trois journalistes soient entendus par les autorités britanniques "dans le cadre d'une commission rogatoire", et souhaitent qu'ils répondent "à une série de questions adressées par le DIICOT", a-t-elle ajouté.

Le reportage, diffusé le 7 août et toujours visible sur internet, montre trois hommes cagoulés proposant de vendre aux journalistes des "armes d'assaut", dont des AK-47.

"On les ramène d'Ukraine avec les munitions, autant que vous en voulez", dit l'un d'eux à l'écran. "Si vous avez de l'argent, peu importe qui vous êtes. Je vends à n'importe qui."

Selon les procureurs, cette séquence a été entièrement mise en scène et les armes présentées n'étaient pas des armes de guerre.

"Même s'ils savaient que les armes filmées étaient des fusils de chasse détenus légalement et non des armes d'assaut, les journalistes britanniques ont présenté au public un scénario" susceptible de créer un "sentiment d'insécurité", a indiqué le DIICOT.

Le parquet a précisé avoir retrouvé les armes montrées dans le reportage, qui appartiennent légalement à l'un des trois Roumains, un chasseur.

Les trois Roumains ont été placés en détention provisoire pour 30 jours la semaine dernière. Ils risquent jusqu'à cinq ans de prison ferme.

Contacté , Sky News avait formellement rejeté ces accusations, soulignant soutenir "totalement" Stuart Ramsay et son équipe pour leur reportage "solide" sur le commerce d'armes en Roumanie.

L'ambassade de Roumanie à Londres et le Premier ministre roumain Dacian Ciolos ont vivement dénoncé une tentative de "dénigrement" du pays.

Haut de page