Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Scandale d'Etat et Françafrique. Que cache l’orchestre d'Anne Gravoin Valls ?

par Sumofus 13 Août 2016, 13:20 Anne Gravoin Valls Orchestre Françafrique Alma Chamber Orchestra France Articles de Sam La Touch

Que cache l'entreprise de l'épouse du Premier ministre ?

 

Anne Gravoin, épouse de Manuel Valls, gère un orchestre - l'Alma Chamber Orchestra - autour duquel gravite une nébuleuse de personnages douteux. On y trouve pêle-mêle un délinquant financier multirécidiviste, un grand marchand d'armes, une figure importante de la Françafrique et un homme d'affaires à la fortune mystérieuse. 

 

Les comptes des deux sociétés qui produisent de l’orchestre en question, détenues respectivement par Mme Gravoin et son associé, ne sont d'ailleurs même pas déposés au tribunal de commerce. 
 


Pourquoi tant de cachotteries ?

Avec le scandale des Panama Papers, comment peut-on croire que le Premier ministre sera en mesure de s’attaquer réellement à l’évasion fiscale, si lui même n'est pas capable d'être totalement transparent sur les activités économiques et politiques de son épouse.

 

Demandez à M. Valls de faire toute la lumière sur les activités opaques de la société de votre épouse.

 

L'enquête de L'Obs, qui a révélé l'affaire, est édifiante. Après deux ans et demi à financer seul l’orchestre, à partir de revenus de source inconnue, l’associé d'Anne Gravoin - épouse de Manuel Valls - a cherché des partenaires. Il a trouvé un inquiétant duo formé d'un marchand d’armes et de l’homme de confiance du dictateur congolais Denis Sassou-Nguesso, mis en examen en France dans l’affaire des « biens mal acquis ».

 

L'homme de confiance du despote congolais - M. Jean-Yves Olliver - a d’ailleurs été décoré de la Légion d’honneur par Manuel Valls. Est-ce un hasard ?

 

Comment le gouvernement pourra-t-il appliquer les sanctions contre les entreprises liées aux scandales des Panama Papers, comme la Société Générale, si le Premier ministre, Manuel Valls, ne se montre pas lui-même exemplaire ?

 

Les révélations des Panama Papers ont déjà eu raison du premier ministre islandais. Nous avons besoin d'une transparence totale sur les activités obscures entourant la société de l'épouse du Premier ministre.

 

Dites à M. Valls que la transparence est primordiale, surtout en ces temps de scandales financiers.

 

La nébuleuse qui gravite autour de l'orchestre ne s’arrête pas là : la société de l'épouse du Premier ministre, AG Productions, est hébergée par une société présidée par le sulfureux homme d’affaires François Gontier. Ce dernier possède en effet un casier judiciaire vertigineux : condamné à plusieurs reprises pour « fraude fiscale », mis en examen pour « exercice illégal de la profession de banquier », et une de ses entreprises (Magforce International) vient d'être mise en examen pour « corruption d’agents publics étrangers » dans une affaire touchant le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta.

 

 

Toute ces relations douteuses, cette opacité qui entourent l'entreprise de Mme Gravoin et les conséquences sur les actions de Manuel Valls soulèvent des inquietudes. Le Premier ministre perd notamment tout crédibilité face aux banques frauduleuses tant qu’il est entaché par alliance à des soupçons de montages financiers douteux et a des hommes d'affaires sulfureux.
 

 

Une récente mobilisation au Royaume-Uni, appuyée par plus de 50.000 membres de SumOfUs, a déjà réussi à faire pression sur David Cameron, Premier ministre britannique, pour qu'il fasse la transparence sur un scandale de fraude fiscale l'entourant lui et ses proches, suite aux révélations des Panama Papers. Mettons maintenant nos voix en commun pour nous assurer que Manuel Valls en fasse de même en levant le voile sur le montage financier qui sert au financement de l’entreprise de Mme Anne Gravoin, son épouse. 

 

Exigez que M. Valls donne l’exemple et fasse la lumière sur le financement de la société de son épouse.

 

 

 

Signez la pétition :

Pétition adressée à: M. le Premier ministre, Manuel Valls

Faites toute la lumière sur les activités obscures qui touchent à l'entreprise de Mme Anne Gravoin, votre épouse. Les montages financiers opaques de cette société, la nébuleuse de personnages douteux qui gravite autour et leur influence sur vos actions soulèvent des questions.


Cliquez ici

Anne Gravoin : le drôle d'orchestre de Madame Valls
Nouvel Obs.com






REVELATIONS. L'épouse du Premier ministre rêvait de jouer avec les plus grands musiciens. Un jour, un homme d’affaires providentiel lui a proposé de créer un orchestre classique dont elle aurait la direction artistique : l’Alma Chamber Orchestra. La violoniste n’a pas hésité et s’est retrouvée au cœur des réseaux de la Françafrique.

Hors de question de rester dans l'ombre de son mari, tout Premier ministre qu'il soit. A 50 ans, Anne Gravoin voulait montrer qu'elle n'était pas seulement la violoniste de Johnny Hallyday ou de Nolwenn Leroy. La voici depuis 2013 à la tête d'un orchestre, l'Alma Chamber Orchestra, qui dit vouloir "diffuser un message de paix et de fraternité". Il s'est déjà produit au Maghreb, en Afrique du Sud, au Moyen-Orient, et le 8 janvier dernier, à la Philarmonie de Paris. Anne Gravoin en est le premier violon et la directrice artistique.

Un orchestre qui, au fil des mois, a aimanté l’intérêt d’une mosaïque de personnages, au carrefour de la politique, des affaires, de la diplomatie parallèle, tous gravitant autour de Mme Valls officiellement par "amour de la musique". On y trouve pêle-mêle : un marchand d’armes proche du président congolais Denis Sassou-Nguesso ; un vieux routier de la Françafrique décoré en juin dernier des insignes d'officier de la Légion d'honneur par Manuel Valls en personne ; un raider boursier reconverti dans la vente de tenues militaires, plusieurs fois épinglé par la justice et l'Autorité des Marchés financiers, qui héberge les bureaux d'Anne Gravoin ; et enfin, un businessman naviguant entre la France et le Koweït...

 


	
	Zouhir Boudemagh : il est le mécène à l'origine de l'Alma Chamber Orchestra, et aussi son président. Un mystérieux homme d'affaires d'origine algérienne, représentant en France du groupe Al Sayer, un conglomérat koweïtien. La légende veut que, dévasté par la mort de sa femme, il ait voulu créer un orchestre classique afin de lui rendre hommage. C'est par l'entremise de Mohamed Mestar, le producteur de Faudel et de Rachid Taha, qu'il fait la connaissance d'Anne Gravoin, à l'automne 2012.
	
	
	Jean-Yves Ollivier : Figure de la Françafrique, il est l'homme de confiance du président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, réélu le 20 mars dans un climat d'extrême tension. Sollicité par Zouhir Boudemagh, Jean-Yves Ollivier a aidé à l’organisation de la tournée de l'Alma Chamber Orchestra en Afrique du Sud, en avril 2015. Avec la Fondation Brazzaville, qu’il préside, il a aussi parrainé le concert de l’orchestre à la Philarmonie de Paris. Il a reçu les insignes d’officier de la Légion d’honneur des mains de Manuel Valls en juin 2015, deux mois après la tournée sud-africaine.
	
	
	Ivor Ichikowitz : président de Paramount, le plus important groupe d'armement en Afrique, ce richissime Sud-Africain est le principal fournisseur d'armes (blindés, avions de combat) de Denis Sassou-Nguesso. Sa Fondation Ichikowitz, partenaire de l'Alma Chamber Orchestra, a pris en charge la logistique et la promotion des concerts donnés à Johannesburg, à Durban et à Soweto.
	
	
	François Gontier : PDG du conglomérat Eaux et Electricité de Madagascar (EEM), il sous-loue des bureaux, avenue Victor-Hugo à Paris, à la société d'Anne Gravoin, AG Productions. Président d'une entreprise qui fournit des tenues militaires aux armées africaines, il a été deux fois condamné par la justice et plusieurs fois poursuivi par l'Autorité des Marchés financiers. Il est aujourd'hui mis en examen pour "exercice illégal de la profession de banquier".
	


Sollicitée par "l'Obs", Anne Gravoin décrit son rôle, dans un bref courrier électronique, comme celui d'un simple "prestataire".

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com

Haut de page