Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yémen : l'armée reprend une capitale provinciale à al-Qaïda (AFP)

par AFP/OLJ 15 Août 2016, 09:50 Yemen Al-Quaïda Lutte USA Arabie Saoudite

Des troupes yéménites, soutenues par l'aviation de la coalition menée par l'Arabie saoudite, sont entrées dimanche à Zinjibar, capitale de la province sudiste d'Abyane qui était aux mains d'el-Qaëda depuis des mois.

"Nos troupes sont entrées à Zinjibar après des combats avec des hommes armés d'el-Qaëda", a déclaré à l'AFP Andallah al-Fadhli, qui commande l'offensive. "Zinjibar a été reprise aux combattants d'el-Qaëda, dont la plupart ont pris la fuite", a-t-il ajouté, en faisant état de poches de résistance dans les quartiers nord de la ville.

L'offensive gouvernementale s'est développée à partir d'Aden, la grande ville du sud d'où des renforts sont arrivés depuis samedi. Des centaines de soldats se sont spécialement entraînés pendant des mois en vue de cette opération. Les forces du gouvernement yéménite se sont lancées depuis mars dans des opérations qui ont permis de reprendre de nombreuses villes et localités du sud aux jihadistes, mais elles s'étaient heurtées à Zinjibar à une forte résistance d'el-Qaëda.

Lors de l'opération dimanche, un kamikaze a lancé sa voiture piégée contre une colonne de soldats, tuant trois d'entre eux, selon des sources militaires. Deux autres membres des supplétifs de l'armée ont été tués dans les combats, selon des sources des services de sécurité.

Samedi, l'aviation de la coalition a pris pour cible des combattants d'el-Qaëda dans la ville côtière de Chuqra, de la même province, tuant quatre d'entre eux, selon d'autres sources militaires. Mardi, des combattants d'el-Qaëda se sont retirés d'Azzan, ville de la province voisine de Chabwa, après une série de raids contre leurs positions menés par l'aviation de la coalition arabe sous commandement saoudien.

Les Etats-Unis poursuivent pour leur part des attaques de drone contre des jihadistes d'el-Qaëda qui, comme ceux du groupe Etat islamique, ont profité du chaos généré par la guerre entre rebelles houthis et forces gouvernementales pour renforcer leur présence dans le sud du Yémen.

Washington, qui considère la branche d'el-Qaëda dans la péninsule arabique (Aqpa) basée au Yémen comme la plus dangereuse du réseau extrémiste, a conduit de nombreuses attaques meurtrières par drone contre des membres de cette organisation ces dernières années.

Haut de page