Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A quoi jouent les Russes en Syrie ?

par SLT 19 Septembre 2016, 14:55 Syrie USA Russie Cessez-le-feu Articles de Sam La Touch

A quoi jouent les Russes en Syrie ?

Incompréhensible, la répétition des erreurs stratégiques russes en Syrie. Le nouveau cessez-le-feu qui a été accepté par les Russes avec les Etats-Unis, le 12 septembre comme celui du 27 février, n'a fait qu'aggraver la situation militaire de ses alliés notamment à Alep prolongeant à nouveau une guerre qui n'en finit plus dans la région pour le plus grand malheur des civils. Plutôt que d'en finir avec cette alliance de rebelles terroristes soutenus par les Etats-Unis pour déstabiliser toute la sous-région, les Russes acceptent des cessez-le-feu qui ne font que détériorer les positions de l'armée syrienne et qui ne leur apportent aucun avantage sur le terrain. Les Etats-Unis ont promis de bombarder les rebelles terroristes d'Al-Nosra si le cessez-le-feu tenait sept jours mais font tout pour que leurs alliés rebelles ne le respectent pas et bombardent eux-même les troupes d'Assad.

Depuis la signature du cessez-le-feu, les troupes syriennes ont du libérer les corridors qu'elles détenaient à Alep, les rebelles terroristes se sont renforcés et on assiste à une réunion des terroristes d'Al-Nosra avec les prétendus rebelles "modérés" soutenus par l'alliance étatsuno-israélienne. Pis, l'armée syrienne a été bombardée par les avions de chasse étatsuniens, danois et australiens permettant à l'Etat islamique de reprendre du terrain à Deir Ezzor.



A quoi jouent les Russes en Syrie ? Sont-ils exangues ? Sont-ils devenus trop faibles pour continuer à soutenir les forces syriennes ? Ou bien ont-ils un plan stratégique et militaire dont l'issue doit amener les envahisseurs occidentaux et leurs tirailleurs à quitter le territoire syrien ? Il semble que seuls les Russes veulent la paix en Syrie avec la population syrienne mais que ce n'a jamais été l'intention de l'axe atlantiste qui vient d'engager des forces spéciales au côté de l'armée turque au nord de la Syrie. Poutine va-t-il un jour comprendre qu'Obama et Netanyahu veulent un répit pour mieux se réarmer plutôt qu'un cessez-le-feu ? En tous les cas il vient de montrer au yeux du monde entier que l'alliance atlantiste occidentale est plus proche que jamais des terroristes d'Al-Nosra et de l'Etat islamique et que ces groupes terroristes sont en lien étroit avec les rebelles dits "modérés" que soutiennent les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, Israël et la France dont le but ultime est d'abattre le gouvernement d'Assad et de détruire l'unité de la Syrie comme en Libye ou en Irak.

Haut de page