Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Financés par les USA, les Casques Blancs syriens collaborant avec des organisations terroristes syriennes reçoivent le prix "Nobel alternatif"

par SLT 24 Septembre 2016, 09:56 Casques Blancs Syrie Prix Nobel alternatif Right Livelihood Award Terrorisme Collaboration Al-Nosra USA Articles de Sam La Touch

Financés par les USA, les Casques Blancs syriens collaborant avec des organisations terroristes syriennes reçoivent le prix "Nobel alternatif"

Après que le chef de guerre François Hollande, mis en cause pour crimes de guerre, se soit vu récompensé pour "sa lutte contre le terrorisme" par le prix New-Yorkais de "l'homme politique mondial de l'année" décerné par un parterre de colonialistes et d'impérialistes patentés (John Negro Ponte, Henry Kissinger, Arthur Schneier), c'est au tour des casques blancs syriens de recevoir un prix occidental : le prix Right Livelihood Award, plus connu sous le nom de «prix Nobel alternatif» dont la Fondation suédoise a des organisations partenaires aux États-Unis, en Allemagne et en Suisse.

«Les Casques blancs représentent des Syriens ordinaires qui veulent la paix et la sécurité. Ces bénévoles sont une lueur d'espoir au milieu de la tragédie humaine qu’est la guerre civile syrienne. Il est donc encore plus horrible que les premiers à y répondre soient eux-mêmes ciblés», note Ole von Uexkull, directeur de la fondation Right Livelihood Award.

Mais qui sont les Casques Blancs syriens exactement ?

Il s'agit d'une ONG qui a clairement prêté des allégeances atlantistes, elle a déjà reçu des fonds provenant de au moins 3 pays majeurs de l'OTAN incluant $23 millions de la part du gouvernement étatsnien, 19,7 millions de livres de la part du gouvernement anglais, et 4 millions d'euros venant du gouvernement hollandais. De plus, elle reçoit une assistance sous forme de matériel et d'entraînement par un certain nombre d'autres pays européens. (21st centurywire).

"Les Casques Blancs" ou "Défense civile syrienne" intervenant principalement à Alep et Idlib, sont un faux groupe humanitaire syrien, qui interviendrait comme un groupe de soutien à al Qaeda (al-Nosra rebaptisé Front Fateh al-Cham) et est dirigé par un militaire britannique et financé par le gouvernement des Etats-Unis. Selon Sputniknews, l'ONG a entaché sa réputation après avoir fabriqué des "preuves" dénonçant les "bavures" commises lors de l’intervention russe en Syrie. Ils réclament d'ailleurs une "no fly zone" ou "zone aérienne d'exclusion" qui signifierait une captation d'une partie du territoire syrien au service des rebelles et de l'axe atlantiste. "Financée par le Royaume-Uni, les Etats-Unis et le Conseil national syrien (CNS), l'organisation controversée travaille en sous-main avec le groupe radical Front al-Nosra, une filiale de l'Al-Qaïda."

Voici un court documentaire de Steve Ezzedine abordant cette collaboration entre les "Casques blancs" et les groupes terroristes tel qu'Al-Nosra (rebaptisé Front Fateh al-Cham) se revendiquant d'Al-Quaïda.

Selon la journaliste d'investigation Vanessa Beeley, ils seraient un vecteur de la propagande étatsunienne en Syrie et dans la communauté internationale. La vidéo ci-dessous a été faite par Hands Off Syria à Sydney en Australie.


Vanessa Beeley s’est entretenue avec l’éditorialiste Mike Robinson concernant les exécutions récentes de militaires arabes de l’armée syrienne, célébrées par les Casques Blancs :

Comme il est de coutume dans les pays occidentaux, la guerre c'est la paix et ceux qui la desservent loyalement se voient fort logiquement obtenir un prix pour la paix. Dont acte !

Haut de page