Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mali: Le rétablissement de la souveraineté de l’Etat malien passe par un discours de vérité à l’égard de la France, son tuteur. (Madaniya.info)

par René Naba 20 Septembre 2016, 09:28 Mali France néocolonialisme Impérialisme Françafrique

 
carte_du_Mali

Interview de René Naba au journal malien « Le Relais du Bougouni » : Le rétablissement de la souveraineté de l’Etat malien passe au préalable par un discours de vérité à l’égard de son tuteur ancien et nouveau, autrement dit la France.

1er Question : Au terme de trois ans de mandat d’IBK (Ibrahim Boubacar Keïta), l’image du Mali a-t-elle changé sur le plan international ?

Réponse RN:

Non pas du tout. Absolument pas. Ce n’est pas la chute de BONI, dans le centre-Est du Mali, qui va l’améliorer, pas plus que la démission du ministre de la Défense. Cinq ans après Serval, nous ne attendons pas que le Mali soit sécurisé dans sa totalité, mais à tout le moins qu’il s’épargne de nouveaux désastres humiliants. Il faut prendre la mesure du degré de la déliquescence de l’Etat Malien et s’engager hardiment dans une refonte des structures étatiques en profondeur et des pratiques gouvernementales.

2 ème Question: Malgré la présence, de la Minusma et de la Force Barkane de la France, l’insécurité au Mali ne fait que s’agrandir. Pensez- vous que celles-ci sont là pour servir l’intérêt du peuple malien?

Réponse RN:

D’une manière accessoire certainement mais pas d’une manière principale.
Les troupes de l’ONU et de la France sont d’abord là pour une démonstration de puissance de la France, et éviter que la gangrène ne se généralise à l’ensemble du pré-carré français et veiller surtout à préserver le complexe stratégique d’Areva au Niger et ses réserves d’Uranium.

Si le Mali tombait au rang d’ « état failli », -ce qu’il est officieusement mais non admis pour sauver les apparences-, le rôle mondial de la France et son statut de grande puissance en pâtiront inexorablement. Au Mali, la France joue son rang de puissance.

3 ème Question: Selon vous quelles sont les précautions à prendre par le gouvernement malien pour rétablir la souveraineté de l’Etat ?

Réponse RN.

Le rétablissement de la souveraineté de l’Etat malien passe au préalable par un discours de vérité à l’égard de son tuteur ancien et nouveau, autrement dit la France. IBK (Ibrahim Boubacar Keïta) doit demander à son compère de l’Internationale socialiste, François Hollande, les raisons de la mansuétude de la France à l’égard de son allié du Qatar, à l’origine de la déstabilisation via Ansar Eddine du Mali, qui doit-on le souligner, est un des plus ancien alliés de la France en Afrique.

Tout se passe comme si la France a mis à profit la déstabilisation malienne via son ami pétrolier pour se doter d’une base militaire dans le nord du Mali. Le Qatar aura en fin de compte servi de prétexte à la France d’obtenir une base qu’elle n’a plus obtenir ni au temps de la colonisation ni dans la période post indépendance.

Entre deux tours de roulette russe dans les casinos de son ami corse, Michel Toumi, IBK serait bien avisé de se poser la question et la poser à son ami français le socialo motoriste.

 
Cauda :

René Naba est partenaire éditorial de la radio malienne Radio Kafokan et de sa revue hebdomadaire «Le relais de Bougouni».

Haut de page