Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand les USA viennent à la rescousse de Daech : les terroristes sous la protection d’Obama. Témoignages de soldats syriens victimes des frappes aériennes des USA (Global Research.ca)

par Michel Chossudovsky 22 Septembre 2016, 06:40 Deir Ez Zor Bombardements USA Collaboration EI Terrorisme Syrie Impérialisme

 
Isis-financé-par-les-USA

Les témoignages ci-dessous de soldats syriens qui combattent les rebelles du groupe armé État islamique (Daech) confirment ce que nous savions déjà.

Les États-Unis d’Amérique ne combattent pas les terroristes en Syrie.

L’administration Obama, avec le soutien de ses alliés dont la Turquie et l’Arabie saoudite, soutient le groupe armé État islamique (Daech).

La campagne de lutte contre le terrorisme d’Obama en Syrie et en Irak n’est que de la poudre aux yeux.

Lisez attentivement.

Ces témoignages confirment la vérité cachée :

OBAMA PROTÈGE LES TERRORISTES.

- Nous [les soldats syriens] avons d’abord cru que l’avion venait nous prêter main‑forte après les deux premiers tirs, mais nous avons vite réalisé qu’il visait nos forces avec insistance, alors que nous combattions les terroristes de Daech. L’avion a largué des bombes à fragmentation contre nous.

- La veille de la frappe aérienne, des drones [étasuniens] ont survolé et scruté tout le secteur.

- Les frappes aériennes des USA ont détruit tout notre équipement et nos postes de défense.  

- Les combattants de Daech nous ont attaqués tout de suite après et pendant les frappes aériennes des USA. Certains d’entre eux riaient.

- Des drones et des hélicoptères étasuniens ont ouvert le feu de leurs mitrailleuses sur nos forces qui battaient en retraite.

- Ce n’était absolument pas une erreur, ils nous ont visés intentionnellement pour aider Daech.

- L’Amérique, c’est Daech.

Traduit de l’arabe (H. E)

Les frappes de la US Air Force étaient délibérées. Elles ont été soigneusement planifiées et coordonnées avec des commandos de Daech sur le terrain.

Les bombardements ont permis aux mercenaires de Daech de lancer une contre-attaque efficace contre les forces du gouvernement syrien.

Cet « incident » a été traité avec désinvolture dans les médias étasuniens : « Des frappes aériennes étasuniennes ont raté Daech, mais ont nui à la politique des USA en Syrie ».

Des faux reportages soutiennent la fausse « guerre contre le terrorisme » : désolé, dommage collatéral, nous nous sommes trompés de cible…

Ils ont ensuite le culot de nous dire (les médias occidentaux) que l’État islamique menace le monde occidental, que des cellules de Daech sont responsables des attaques terroristes en Europe et aux USA.

« Les USA continentaux subissent des attaques et nous devons nous défendre. »

Foutaises!  Washington et ses alliés sont des États soutenant le terrorisme.

Diverses organisations terroristes dont Daech et le front al‑Nosra sont soutenues et financées par l’alliance militaire occidentale.

Pour reprendre les termes d’Oliver Stone :

« Nous ne sommes pas menacés, nous sommes la menace. »

« Nous devons nous défendre »

Les bombes qui ont éclaté le weekend dernier à New York et au New Jersey visaient à distraire l’attention du public du fait (abondamment démontré) que les forces étasuniennes en Syrie protègent les terroristes de Daech.

Selon Obama, les terroristes (à New York et au New Jersey) :

« cherchent à blesser des innocents, mais veulent aussi instiller la peur en chacun de nous (…). C’est notre rôle comme citoyens de veiller à ne pas succomber à cette peur. »

Selon le New York Times, le président Obama :

« a replacé ces attaques [New York, New Jersey, Minnesota] dans le contexte de la campagne militaire en Syrie et en Irak contre le groupe armé État islamique, appelé aussi Dacsh. »

Foutaises. Ce qui s’est passé n’a rien à voir avec la campagne militaire en Syrie. Les USA soutiennent le groupe armé État islamique.

« Nous allons supprimer leurs chefs; nous allons supprimer leur infrastructure, (…) Plus nous leur faisons perdre du terrain, plus nous démontrons que Daech poursuit une cause perdue », a dit Obama.

Monsieur Obama : C’est votre cause qui est perdue, car Daech, c’est vous. Votre administration incarne le terrorisme.

Les mensonges politiques sont colportés par la désinformation médiatique et la propagande de guerre. Les USA soutiennent le groupe armé État islamique. Les rebelles de Daech sont les fantassins de « l’alliance militaire occidentale ».

Michel Chossudovsky

Article original en anglais :

Obama is Protecting the Terrorists, America to the Rescue of ISIS-ISIL-Daesh. Testimonies of Syrian Soldiers Who Witnessed the US Airstrikes

Traduit par Daniel pour Mondialisation.ca

Haut de page