Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

26 octobre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. L'OTAN préoccupée par les pertes dans les rangs d'Al-Nosra et d'Ahrar al-Sham (South front)

par Southfront 26 Octobre 2016, 21:04 Rapport de guerre Alep Al-Nosra Ahrar Al-Sham OTAN Terrorisme ONU Articles de Sam La Touch

26 octobre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. L'OTAN préoccupée par les pertes dans les rangs d'Al-Nosra et d'Ahrar al-Sham

Article originel : Syrian War Report – October 26, 2016: NATO Concerned over Al-Nusra and Ahrar al-Sham Casualties
Southfront


Traduction SLT

Mardi, l'armée syrienne et le Hezbollah ont complètement libéré deux collines stratégiques - Tal Ohod et Tal Bazo - et saisi Tal Mutah, colline contrôlée auparavant par Jabhat Fatah Al-Sham (ex-Jabhat Al-Nosra) et ses alliés au sud-ouest d'Alep.

Le contrôle de ces collines permet aux forces gouvernementales de mettre à portée de tirs le  sud de la zone d'Hikmah et du projet d'HLM 1070. Ceci entrave la possibilité d'obtenir des renforts et un réapprovisionnement dans ces zones et de créer ainsi un point d'appui pour reprendre ces territoires aux terroristes.

La libération de Hikmah et du Projet d'HLM 1070 permettra aux forces gouvernementales de lancer une offensive massive sur le domaine de Rashidin et de défendre le Sud-Ouest de la ville d'Alep des tentatives des terroristes pour briser les défenses du gouvernement syrien.

La coalition menée par Fatah al Sham, connue sous le nom de Jaish al-Fatah, a essayé de contrer cette menace en lançant une offensive sur la base du bataillon de défense aérienne hier soir, mais a échoué dans son objectif en raison des bombardements massifs effectués par des unités d'artillerie et des avions de chasse. Selon des sources pro-gouvernementales, durant ces 4 derniers jours Jaish al-Fatah a perdu jusqu'à 200 combattants suite aux heurts et aux raids aériens de la campagne aérienne au sud d'Alep.

La Desert Hawk Brigade (La Brigade des Faucons du Désert), une milice privée d'élite menée par le colonel Mohammad Jaber, a été déployée à Alep, évoquant le déploiement important de forces armées par le gouvernement pour des opérations offensives massives.

L'armée turque et des groupes de miliciens soutenus par les Turcs se sont avancés au sud-est de leur bastion de Mare et ont saisi plusieurs villages -  Shahba Dam, Kassar et Tal Jayjan - contrôlés auparavant par l'EI à Alep. En conséquence, les forces menées par Ankara se sont déployées à simplement 15 km de la ville stratégique d'Al-Bab.

Un peu plus tôt, Ankara a temporairement suspendu ses opérations militaires contre le bastion kurde du YPG  de Tell Rifaat dans la province d'Alep en raison de prétendues "raisons internationales".

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, est préoccupé par le fait que le porte-avions russe Amiral Kuznetsov a pris la direction de la Syrie et "peut être utilisé comme une plate-forme pour des attaques aériennes accrues contre des civils à Alep."

Les activistes civils d'Ahrar Al-Sham, qui ont collaboré avec l'Etat islamique jusqu'en janvier 2014 et qui se sont profondément impliqués dans la purification ethnique contre des minorités syriennes et le groupe Jabhat Fatah Al-Sham, qui était la branche syrienne officielle d'Al-Quaïda jusqu'en juillet 2016, ont envoyé des messages de profonde gratitude à l'Alliance Atlantique Nord - bastion des droits de l'homme et de la justice à travers le monde - pour les avoir défendus contre les bombardements des forces russes.

26 octobre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. L'OTAN préoccupée par les pertes dans les rangs d'Al-Nosra et d'Ahrar al-Sham (South front)

Haut de page