Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] 28 octobre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie : les miliciens islamistes tentent le tout pour le tout afin de briser le siège d'Alep (Southfront)

par South Front 29 Octobre 2016, 13:45 Rapport de guerre Alep Al-Nosra Offensive Rebelles Syrie Articles de Sam La Touch

28 octobre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie : les miliciens tentent le tout pour le tout afin de casser briser le siège d'Alep
Article originel : Syrian War Report – October 28, 2016: Militants Make Do-Or-Die Attempt to Break Aleppo Siege
South Front


Traduction SLT

Le 28 octobre, les forces miliciennes regroupées ont lancé une offensive de grande ampleur pour casser le siège des voisinages de la ville d'Alep qui avaient été prises par les forces gouvernementales syriennes. L'opération a été menée par Jabhat Fatah Al-Sham (autrefois Jabhat Al-Nosra, branche d'Al Qaïda en Syrie), Jaish Al-Mujahideen, Fastaqim Kama Umirt, Faylaq Al-Sham, Ajnad Al-Sham, Ahrar Al-Sham en étroite collaboration avec le front islamique.

L'attaque a commencé avec le bombardement massif du quartier Al-Assad à l'ouest d'Alep avec des roquettes, de l'artillerie et des mortiers. Trois dispositifs explosifs improvisés portés par des véhicules [ deux kamikazes et un contrôlé à distance] ont visé les positions gouvernementales et les miliciens ont lancé la phase principale de leur attaque dans la direction de l'Académie Militaire Al-Assad.


En tout, 3.000 combattants, jusqu'à 30 unités d'artillerie avec une quantité non spécifiée d'équipement militaire lourd ont été impliqués dans l'opération. Les forces pro-gouvernementales ont répondu par des tirs nourris d'artillerie et des raids aériens. Les attaques aériennes ont été aussi rapportées dans la zone de Khan Tuman, servant de base arrière à l'offensive.

En considérant les capacités militaires de chaque côté et les caractéristiques de terrain, South Front prédit que les terroristes ne pourront pas casser le siège d'Alep en cas d'opérations efficaces de l'armée syrienne.

Le groupe de miliciens kurdes YPG a tué plus de 30 miliciens soutenus par la Turquie dans des heurts près du village de Tall Malid au nord de la Syrie, selon des sources pro-kurdes. Depuis le 26 octobre, les unités YPG ont conduit une série d'attaques sur l'alliance de miliciens soutenue par la Turquie, connue sous le nom d'Armée syrienne Libre (ASL) et ont repris les villages de  Tall Malid, Jisr ash-Samuqah et d'autres villages.

Dans un mouvement séparé, les forces turques ont saisi les villages de Diwêr El-Hewa et Eblayê qui étaient contrôlés par l'Etat islamique (EI).

Le 27 octobre, l'armée syrienne et les forces de défense nationales ont libéré la ville stratégique de Suran au nord d'Hama. Les forces gouvernementales ont alors lancé une offensive sur  Taibat Imam. Le 28 octobre, les heurts se poursuivaient dans la zone.

[Vidéo] 28 octobre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie : les miliciens islamistes tentent le tout pour le tout afin de briser le siège d'Alep (Southfront)

Haut de page