Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

31 octobre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. Les forces menées par le front Al-Nosra échouent à briser le siège d'Alep (Southfront)

par Southfront 31 Octobre 2016, 21:29 Rapport de guerre Alep Terrorisme Al-Quaïda Al-Nosra Offensive Blocus Armée syrienne Articles de Sam La Touch

31 octobre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. Les forces menées par le front Al-Nosra échouent à briser le siège d'Alep
Article originel : Syrian War Report – October 31, 2016: Al-Nusra-led Forces Failed to Break Aleppo Siege
South Front

Traduction SLT

Ainsi que South Front l'a anticipé, le 28 octobre, la coalition de Jaish  Al-Fatah, menée par Jabhat Fatah Al-Sham (ex-Jabhat Al-Nosra branche d'Al Quaïda syrienne) n'a pas pu porter un coup dévastateur aux forces gouvernementales syriennes et briser le siège d'Alep oriental.

Après leur succès initial basé sur l'utilisation massive de roquettes et de missiles et un manque de soutien des forces aériennes russes (le président Vladimir Poutine a décliné la requête du staff militaire de livrer des raids aériens dans la zone d'Alep), Jaish Al-Fatah a calé dans la guerre de tranchée dans les zones urbaines non-peuplées. La tentative de Fatah Al-Sham de couper l'autoroute d'Ithriyah-Alep a aussi échoué.

L'armée syrienne a aussi déployé des renforts notamment les forces du Tigre de l'armée syrienne et son commandant, le général Suheil Al Hassan, arrivé dans la ville pour coordonner les opérations militaires contre les forces terroristes unies. Le Hezbollah et Harakat Hezbollah Al-Nujaba ont été appelés pour aider aux opérations menées par Al Hassan.

Avant le 31 octobre, les forces menées par Al-Hassan, soutenues par l'armée de l'air syrienne, ont repoussé les attaques sur la zone de Minyan et la cité HLM 3000, elles ont repris le quartier Al-Assad et ont fait une série de contre-attaques dans la cité HLM 1070.

Depuis le début de l'offensive à Alep, Jaish Al-Fatah a perdu environ 120 combattants, 7 véhicules blindés, 19 VBIED, 7 véhicules 'techniques', 2 chars de bataille et 2 pièces d'artillerie. Les forces gouvernementales ont perdu environ 45 combattants, 3 chars de bataille, 2 véhicules 'techniques', 1 véhicule Shilka.

Séparément, les forces pro-gouvernementales ont libéré Tal Qarah, Kafr Qaris, Tal Susin, Fafin, Babinnis, Tal Shair et l'École d'Infanterie aux mains de l'Etat islamique (EI) au nord-est d'Alep. L'avance a été synchronisée avec les opérations du groupe kurde YPG dans la même zone.

Le 30 octobre, l'armée et les NDF ont libéré la ville de Tell Kurdi et la zone de Tell Sawwan dans la Ghouta Orientale près de la capitale syrienne, Damas. Ces zones avaient été contrôlées par le groupe de miliciens Jaish Al-Islam. La libération de Tell Kurdi et de Tell Sawwan a significativement diminué les zones contrôlées par les miliciens près de Damas et jette les premiers postes pour assurer l'offensive sur la Douma, le dernier bastion majeur détenu par les miliciens dans la région.

Le 28 octobre, les forces gouvernementales ont pris le contrôle de la colline du Bataillon de Défense Aérienne entre Deir Khabiyan et le 137ème Régiment de la Ghouta Occidentale et ont coupé en deux les poches contrôlées par les miliciens. Les jours suivants l'armée et le NDF ont continué leurs opérations offensives dans la direction de Khan Shih. Le 31 octobre, une délégation gouvernementale est arrivée dans la ville pour négocier avec des membres de l'ASL (armée syrienne libre), Jaish al-Islam et Jabhat Fatah al-Sham, les conditions de leur reddition.

Trois sous-marins d'attaque russes armés de missiles de croisière Kalibr ont rejoint un groupe naval russe se dirigeant vers la Syrie. La marine britannique a censément suivi à la trace deux sous-marins Akula de classe nucléaire et un sous-marin alimenté au diesel. Les sous-marins sont partis du port de Mourmansk dans l'Atlantique nord et ont rejoint le groupe naval de l'Amiral Kuznetsov alors qu'il descendait la Mer du Nord la semaine dernière. Le Kuznetsov et son escorte sont maintenant au large des côtes nord-africaine. Les médias traditionnels spéculent que les sous-marins pourraient tirer des missile sur des cibles dans la ville d'Alep.  

31 octobre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. Les forces menées par le front Al-Nosra échouent à briser le siège d'Alep (Southfront)

Haut de page