Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dangereux choix militaire de Hollande. La France va-t-elle participer à une guerre totale contre la Syrie ? (Réseau international)

par Chantal Dupille 6 Octobre 2016, 19:32 François Hollande France Syrie Atlantisme USA Israël Impérialisme

La France va-t-elle participer à une guerre totale contre la Syrie ?

La France va-t-elle participer à une guerre totale contre la Syrie ?

Le président Hollande a deux obsessions: Etre réélu, garder le pouvoir même si les Français ne veulent pas de lui, ce qui n’est pas spécialement démocratique. Et comme Israël, se débarrasser de Assad – et si possible de Poutine, mais aussi de l’Iran. Car ce que François Hollande n’a jamais dit, c’est qu’il est un sioniste radical, comme les fanatiques qui gouvernent à Tel-Aviv.

Rien n’exaspère tant le Système oligarchique, que l’esprit rebelle des Français. Lorsque Jacques Chirac a dit non à la guerre contre l’Irak, avec un Dominique de Villepin applaudi à l’ONU, le sort de la France était scellé : Il fallait la soumettre, la mater, et du même coup, mettre fin à son modèle social gênant. L’agent Nicolas Sarkozy s’en chargea. La France colonisée (1) perdit sa souveraineté, en se mettant à la remorque des Anglo-Saxons au sein de l’OTAN. Et le Quai d’Orsay fut aussitôt « nettoyé » de ses éléments gaulliens.

François Hollande a succédé à Nicolas Sarkozy, et il a poursuivi la politique de son prédécesseur chère au régime ultra-sioniste qui avec Netanyahu, rêve d’un « Grand Israël » bâti sur les décombres des Etats voisins. Le rôle de « Chef de guerre » est celui que le Président français préfère : A cause de sa stature, et parce qu’il peut décider seul, en n’omettant jamais de servir les intérêts d’Israël. Son atout ? Une armée prestigieuse, et des outils militaires exceptionnels.

Le Charles-de-Gaulle est le seul porte-avions français, mais il est extrêmement puissant : « Il a beau être identique à ce qu’il était l’an dernier, le Charles de Gaulle n’a jamais été aussi puissant(..). Pour la première fois depuis sa mise en service en 2001, (il sera) en mode « tout Rafale ». Une capacité militaire plus que doublée (..). « Pour faire simple, la force militaire du porte-avions est doublée en capacité d’emport d’armement et même démultipliée puisque le Rafale est multi-missions et dispose d’un potentiel de combat sans commune mesure avec son prédécesseur ». Un avion apte à toutes les missions.. » (2)

 

qVCgu9DIeMtHvKmoT8-CSOd73nM@481x320

 

Le Charles-de-Gaulle – quel nom inapproprié pour une France aujourd’hui prisonnière de l’OTAN ! – est donc « en mode tout Rafale », et reconfiguré base nucléaire ; il a la capacité nucléaire de détruire ses cibles AVANT d’être lui-même détruit. Un tel porte-avions peut « mettre en situation » ses douze bombardiers stratégiques en moins de 6 mn. une fois dans les airs, leur électronique ainsi que leur plan de vol (15 mètres SEULEMENT au-dessus de la surface) les rend indétectables jusqu’au moment du « largage ». Quant aux mirages 2000, ils créent un « black-out » complet. A part la Russie, la France a les meilleurs avions du monde. Et pour perfectionner son matériel, notre pays a réactivé trois bases aériennes. Ainsi, les Rafales dernière génération seront configurés bombardements stratégiques. Ce qui exige un entraînement spécial… Tout cela est visible : Un satellite militaire peut tout voir depuis sa position, même… lire un livre ! Et bien sûr des avions en entraînement.

Et à quoi tout ce matériel high-tech va-t-il servir ? Je me suis posée la question dans un tweet. Que fait le Charles-de-Gaulle au large de la Syrie ? Surtout désormais avec la nouvelle configuration militaire de l’UE, et par exemple, avec à ses côtés une composante nucléaire anglaise. Lorsqu’on connaît l’obsession de François Hollande, comme hier Fabius et aujourd’hui Ayrault, de se débarrasser du Président Assad (légitimement élu devant des observateurs internationaux, avec 88% des voix, un score a faire pâlir de jalousie beaucoup), on est en droit de se poser des questions. En sachant aussi que des Rafale sont également déployés en Jordanie : http://www.air-cosmos.com/les-rafale-deployes-en-jordanie-81715.

Je lis sur le compte https://twitter.com/LDDC_info :  » Syrie 1. Les Russes ont déployé pour la première fois des missiles anti-missiles en Syrie  –  Syrie2. Le FSB russe semble craindre 1 attaque ss False Flag avec des Cruise contre des cibles sensibles à Damas comme le palais présidentiel « . Ah bon ? Par ailleurs, voici un article qui s’interroge : « Pourquoi le Charles de Gaulle est-il ainsi positionné et reconfiguré ? Pourquoi l’engagement français en Syrie ? » (3) : « Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, ne fait pas mystère en indiquant que la ville de Raqqa, fief de Daech en Syrie serait l’objectif suivant, à échéance de quelques mois, espère-t-on. On ne connaît pas la mission précise des avions qui ont décollé vendredi matin, qui peuvent aussi bien effectuer des reconnaissances comme frapper les positions terroristes. Il est certain en revanche que les forces françaises véhiculées par le Charles-de-Gaulle sont sorties des manœuvres d’entraînement pour entrer en phase opérationnelle » (3).

Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense.

Donc Raqqua, officiellement. Contre Daech ? (4). Ou contre Damas, dont on ne parle pas, où se trouve le Palais présidentiel ? Voilà une cible certainement tentante pour le Régime français obsédé par le désir de voir tomber le Gouvernement syrien. D’ailleurs, on peut être perplexe lorsque le Ministre français de la Défense annonce qu’ « il va y avoir bientôt une action majeure qui va être déclenchée » (3). Où ça ? Mystère ! Et pourquoi ? « 

1-Le président de la République a besoin d’une action d’éclat pour se faire réélire comme le président bush sur le porte-avion nucléaire USS Abraham Lincoln en annonçant « mission accomplie » le 1er mai 2003.

2-possibilité intentionnelle ou involontaire d’un affrontement avec l’ aviation russe ou syrienne. Nous avons vu plusieurs fois les Etats-Unis utiliser un prétexte fabriqué comme casus belli. Dans ce cas là les avions français aideraient les Américains pour bombarder Damas et provoquer la chute du président Assad  (3).

Nous sommes sur un volcan. François Hollande utilisera-t-il la compétence de l’armée française pour réaliser avec ses alliés son rêve de destruction de la Syrie – puis de l’Iran et de la Russie comme son mentor israélien le souhaite ardemment ? Dans ce cas, la France sera lourdement victime des choix de son Président, malgré le dévouement de son admirable armée pour la défendre. A moins que nos militaires ne s’opposent à François Hollande, le ramenant « à la raison » ?

Nous serons bientôt fixés, en espérant que les graves décisions de François Hollande ne menaceront pas le pays tout entier – et même le monde.

Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

 —————————————————–

(1) La France colonisée:  http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-r-sistons-video-16_news

(2) http://www.meretmarine.com/fr/content/le-porte-avions-charles-de-gaulle-lheure-du-tout-rafale.

(3) http://presstv.com//DetailFr/2016/10/03/487486/Syrie-engagement-franais-pourquoi

(4) http://lemamouth.blogspot.com.es/2016/08/bientot-une-quarantaine-de-rafa

Haut de page