Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gabon/Côte d'ivoire: coup de poignard de Jean Ping à Laurent Gbagbo (Afrikamag)

par Afrikamag 16 Octobre 2016, 11:23 Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo Altit Jean Ping Avocat CPI Gabon Françafrique

Laurent Gbagbo vient de recevoir un coup de poignard de Jean Ping, candidat malheureux à la récente élection présidentielle gabonaise, le 27 Août dernier. C'est une idée que partage les partisans de Laurent Gbagbo. Selon nos confrères de koaci qui révèle l'information, Jean Ping vient de solliciter l'avocat de Laurent Gbagbo, Maitre Emmanuel Altit pour assurer sa défense à la CPI.

Selon une source digne de foi, l'avocat français a répondu favorablement à cette demande. L'on se souvient que lors de l'élection présidentielle ivoirienne de 2010, Jean Ping alors président de la commission de l'union africaine, avait refusé le recompte des voix à Laurent Gbagbo et avait donné le feu vert pour le déploiement des forces de l'Union africaine et de la CEDEAO en Côte d'ivoire, tout ceci en défaveur de l'ancien président ivoirien.

Jean Ping a été informé de la volonté de Laurent Gbagbo de le faire appeler à la barre pour être cuisiner par la défense, à l'image de Young-Jin Choi(Onuci) ou Jean Marc Simon(ex ambassadeur de France). Sur conseil du pouvoir en place à Abidjan, Jean Ping, dans le viseur d'une enquête préliminaire de la Cpi pour les violences de la « mini-crise » post-electorale au Gabon, a sollicité l'avocat en charge du dossier de Laurent Gbagbo à la Haye, le français Maitre Emmanuel Altit.

L'acceptation de l'avocat français d'assurer la défense de Jean Ping sans oublier qu'il est en même temps l'avocat de Laurent Gbagbo, est vécue comme un coup de poignard, notamment pour les partisans de Laurent Gbagbo qui pensent que Me Altit est motivé par d'autres convictions plutôt que l'argent. Pour ces derniers, ce choix, inconcevable au regard des positions de Ping, lors de la crise ivoirienne et de leurs conséquences, vise tout simplement à affaiblir Laurent Gbagbo et protéger le futur témoin récemment mué en défenseur du recompte des voix présidentielles.

A moins qu'il s'agisse d'un « deal », mais on ne comprend pas comment l'ancien président de la commission de l'union africaine et Me Altit conjuguent leur opinion en faveur de Laurent Gbagbo, lorsqu'on sait quel a été le point de vue de Jean Ping face à Laurent Gbagbo dans la crise électorale de 2010. Même si Jean Ping peut solliciter le même avocat que Laurent Gbagbo pour des affaires différentes, il reste que la position du candidat malheureux à la dernière élection présidentielle gabonaise contre Laurent Gbagbo en 2010, ne devrait pas encourager l'avocat Maitre Altit à accepter de le défendre et à collaborer avec lui.

En plus, l'on sait combien Jean Ping est proche du pouvoir ivoirien actuel. Connaissant les rapports conflictuels entre le pouvoir ivoirien actuel et le camp de Gbagbo, lMe Altit en toute logique ne devrait pas répondre favorablement pour défendre Jean Ping, à en croire les partisans de Gbagbo.

Afrikmag.com

Haut de page