Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plusieurs associations veulent traduire Sarkozy, Hollande et Fabius devant la CPI (Algérie patriotique)

par Kamel Bouali 17 Octobre 2016, 17:49 Sarkozy François Hollande Crimes contre l'humanité Crimes de guerre CPI Libye Syrie Côte d'Ivoire Impérialisme Françafrique néocolonialisme

Plusieurs associations veulent traduire Sarkozy, Hollande et Fabius devant la CPI (Algérie patriotique)
Nicolas Sarkozy et François Hollande. D. R.

Nicolas Sarkozy et François Hollande. D. R.

Un collectif rassemblant de nombreuses associations françaises a lancé un appel pour traduire l’ancien président français Nicolas Sarkozy, l’actuel locataire de l’Elysée, François Hollande, et l’ancien ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, devant la Cour pénale internationale (CPI). Ce collectif des associations contre le terrorisme dénonce des «crimes terroristes de masse» commis dans «notre monde depuis plusieurs années» et rappelle les attaques terroristes «aveugles» qui «ont frappé la France, l'Europe et de nombreux pays dans le monde, notamment plusieurs pays arabes». Pour ses animateurs, parmi lesquels de nombreux avocats, «ce terrorisme a entraîné de nombreuses guerres en Syrie, en Irak, en Libye, au Yémen, etc., et a causé des centaines de milliers de morts». Ces associations, qui organisent un rassemblement ce samedi 15 octobre à Paris, estiment que «cette nouvelle barbarie puise son élan et sa force dans le fanatisme religieux et l'obscurantisme», soulignant que «rien ne laisse présager la fin de ce cycle infernal que nos gouvernements peinent à enrayer». Elles dénoncent «l'indifférence et parfois même la complaisance» qui «profite à ces criminels».

Composé de citoyens de toutes origines politiques et de toutes confessions philosophiques et religieuses, le collectif interpelle les pouvoirs publics «afin qu'ils luttent sans ambiguïté – tant au niveau national qu'au niveau international – contre les Etats et les organisations qui soutiennent et financent ce terrorisme, et demandent aux dirigeants français et européens de prononcer un embargo sur le commerce des armes et l'achat du pétrole auprès des pays qui soutiennent le terrorisme». Il appelle également à couper le financement des groupes religieux extrémistes, à assécher les sources de financement du terrorisme international et à mettre en place une enquête sur les canaux fournissant l'argent et les armes aux terroristes.

La communauté internationale a pris conscience de la dérive belliqueuse des dirigeants politiques de plusieurs pays occidentaux, conduits par les Etats-Unis qui ont semé le désordre dans le monde. Plusieurs années après l’intervention franco-britannique en Libye, un second rassemblement aura lieu dans la capitale française le 20 octobre prochain, en hommage au leader libyen Mouammar Kadhafi, «grand révolutionnaire assassiné, il y a cinq ans à Misrata, pour son combat contre l'impérialisme, le sionisme et l'indépendance de l'Afrique», lit-on dans l’appel lancé par quatre associations libyennes et tunisiennes.

«Nicolas Sarkozy et Bernard-Henri Lévy sont les grand responsables de la déstabilisation de la Libye et de l'assassinat de Mouammar Kadhafi. Ce sont ces deux grands manipulateurs qui ont inventé les mensonges rendant Kadhafi responsable de massacres imaginaires afin de mobiliser l'Otan, le Qatar, Israël et les Etats-Unis pour déclencher cette guerre contre le peuple libyen», s’insurgent les signataires de l’appel au rassemblement prévu à Paris vendredi prochain.

Karim Bouali

Haut de page