Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un missile yéménite cible l'aéroport international "Roi Abdelaziz" (Press TV)

par Press TV 29 Octobre 2016, 01:02 Yemen Arabie Saoudite Missile Aéroport "Roi Abdelaziz" Houthis Rebelles

 
Missile de type Borkan© alalam.ir#missile balistique
Missile de type Borkan© alalam.ir#missile balistique

Arabie saoudite: l'aéroport international "Roi Abdelaziz" a été visé jeudi par un missile balistique.

Alors que l'Arabie saoudite prétend que le missile yéménite avait pris pour cible La Mecque, Ansarallah se rétracte, affirmant n'avoir visé que l'aéroport de Djeddah qui est la plus grande plate-forme aéroportuaire de l'Arabie saoudite. Aspirations que confirme une source bien informée auprès du mouvement yéménite d'Ansarallah.

La chaîne d'information saoudienne, Al-Arabiya a annoncé vendredi soir qu'un missile balistique avait été tiré depuis Saada dans le nord du Yémen vers la ville sainte de La Mecque. "Ce missile a été détruit après avoir été intercepté à 65 km de La Mecque", a prétendu la même source.

Une source bien informée auprès d'Ansrallah a déclaré à l'Agence de presse iranienne Fars News, que le missile balistique visait l'aéroport international Roi Abdelaziz de Djeddah. La ville de Djeddah se situe exactement à 65 km de l'ouest de La Mecque. L'armée saoudienne a annoncé que le missile avait été intercepté par un système installé dans l'aéroport de Taëf à 65 km de l'est de La Mecque.

La chaîne Al-Alam a annoncé dans un flash info qu'un missile à longue portée, baptisé "Borkan", avait visé l'aéroport Roi Abdelaziz de Djeddah. Une source militaire auprès du ministère de la Défense a souligné que le missile en question avait bien percuté sa cible et infligé de lourds dégâts.

Des sources yéménites ont signalé que des Saoudiens recourent à ces mensonges afin de leurrer des pays arabo-musulmans pour ainsi faire suggérer légitime l'agression contre le Yémen.  

Il y a quelques temps, les parlementaires pakistanais ont approuvé, dans une résolution, qu'en cas d'une attaque contre les villes saintes de La Mecque et de Médine, le Pakistan ne resterait pas les bras croisés et l'armée pakistanaise résisterait alors au coude à coude avec l'armée saoudienne. Le parlement pakistanais avait toutefois rejeté, le 10 avril 2015 la demande d’aide de l’Arabie pour son intervention au Yémen.

Sur un autre volet les appareils saoudiens ont lancé trois raids aériens sur des localités à Hadidah dans l'ouest du Yémen.

 

Un garçon sur les décombres de maisons détruites par des frappes de la coalition saoudienne à Sanaa le 18 mai 2015.©AFP 

De même une région située à Shebwah au Yémen a été attaquée à trois reprises par les appareils saoudiens.

Une localité à Hadida a aussi fait l'objet des raids saoudiens faisant un mort et 8 blessés, côté civil.

Les forces yéménites ont également pris pour cible une garnison dans la province de Zalee. Un certain nombre de militaires saoudiens ont été tués et blessés dans cette attaque.

Haut de page