Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

USA-Charlotte soulevée : Ce que nous voulons (Charlotte Uprising)

par Charlotte Uprising 2 Octobre 2016, 04:19 Charlotte USA Police Violence Racisme Articles de Sam La Touch

USA-Charlotte soulevée : Ce que nous voulons (Charlotte Uprising)
USA- Charlotte soulevée : Ce que nous voulons
Article Original: Our Statement, Our Demands
Charlotte Uprising

Traduit par  Fausto Giudice 

Tlaxcalla

Le meurtre par un policier de Keith Lamont Scott le 20 septembre 2016 a provoqué un véritable soulèvement à Charlotte, la  plus grande ville de la Caroline du Nord, la fameuse "Queen City", qui fut le bastion de l'économie cotonnière et donc esclavagiste du Sud des USA et est aujourd'hui un centre financier important. Elle est notamment le siège de la Bank of America. 240 000 de ses 800 000 habitants, soit 35%  de la population, sont noirs. Ce n'est pas le premier soulèvement suite à un négricide : le précédent avait eu lieu en août 2015, après l'annonce de l'abandon de toute poursuite judiciaire contre le policier Randall Kerrick, qui avait tué de douze balles l'ancien footballeur Jonathan Ferrell le 14 septembre 2013. La coalition  Charlotte Uprising (Charlotte soulevée) s'est constituée.-FG

Charlotte Uprising est une coalition de membres de la communauté, d' organisateurs locaux et de l'État qui se sont engagés à assurer la sécurité de leurs communautés, et plaidant pour que la police  rende des comptes, la transparence et l'équité sociale et économique.

Après une troisième nuit de protestation et de maintien de l'ordre agressif, les yeux du pays sont fixés sur Charlotte.

Nous appelons à mettre fin à la violence, et non à une escalade de celle-ci, dans nos cris pour mettre fin à la mise à mort de Noirs.

"Nous continuons à manifester jour après jour en soutien à notre famille, ceux qui sont les premiers et les plus touchés. Il n'y a pas de bonne façon de protester ou de répondre à la douleur ou au racisme institutionnel", a déclaré Tamika Lewis, une organisatrice locale travaillant avec Charlotte Uprising.

Le soulèvement de Charlotte est une réponse directe à la police soutenue et à la violence de type milice  contre les Noirs dans cette ville et dans tout le pays: Keith Lamont Scott, Jonathan Ferrell, Aiyana Stanley, Jones, Tyr King, Korryn Gaines, Janisha Fonville, Terence Crutcher et tant d'autres. Ce sont les noms des victimes que nous connaissons et dont nous portons profondément le deuil, comprenant qu'il y a tellement d'autres personnes qui nous ont été inutilement arrachées.

Il y a un soulèvement à Charlotte parce que nos corps sont quotidiennement utilisés comme cibles de tir par la police, notre rage est mal interprétée, et nos fonctionnaires et  décideurs municipaux ne parviennent pas à agir avec intégrité.

Pendant ce temps, la police locale qui reçoit des millions de dollars de financement chaque année et est équipée d'armes militaires traite nos rues comme des  zones de guerre.

Au cours des derniers jours, la police locale et la Garde nationale ont été déployeés, réprimant et même tirant sur ceux-là mêmes qui protestent contre des tirs de la police.

Un  nombre alarmant de Noirs meurent et nous vivons dans un pays qui nous fait la guerre.

Les manifestants sont criminalisés comme agitateurs violents, mais la police apparait dans nos communautés armée et militarisée, sous le couvert d'être des soldats de la paix. Il est évident que la ville de Charlotte et le Département de police de Charlotte Mecklenburg (CMPD) dévaluent, déshumanisent et détruisent des vies de Noirs à travers leurs politiques et leurs pratiques.

«La vie de Noirs est infiniment plus précieuse que les objets matériels comme les fenêtres, les voitures ou les biens. La police de cette ville est plus préoccupée par la poursuite d'actes de vandalisme qu'elle ne l'est par la mort par balle d'une autre personne noire. La mairesse et le gouverneur de cet État consacrent leur temps et d'innombrables ressources à protèger le quartier des affaires et les institutions lucratives de la ville, mais continuent d'ignorer les besoins et les demandes des communautés qu'ils ont juré de servir et ont été élus pour cela. Nous ne supportons plus les meurtres de routine de Noirs par un système irresponsable de police. Bien que le droit de posséder une arme à feu soit considéré comme une pierre angulaire de la citoyenneté US, le droit des Noirs de survivre une rencontre avec la police n'est pas également valorisé", a déclaré Marcus Bass, un organisateur du groupe TRIBE et de Charlotte Uprising. Il y a un soulèvement à Charlotte parce qu'il ya encore tant de choses que nous ne savons pas. La tentative de notre ville de couvrir et modifier les faits, et de fabriquer un récit à leur avantage ne fait rien pour créer la confiance, la sécurité ou la transparence. Voilà pourquoi nous exigeons que notre police ait à rendre des comptes à la communauté qu'elle sert, et qu'elle soit transparente et responsable de ses pratiques. Nous exigeons que nos fonctionnaires de l'État et locaux prennent des mesures pour préserver la vie des Noirs et nous soutenir dans la réalisation d'un avenir où les Noirs dans cette ville et dans l'État de Caroline du Nord reçoivent un traitement égal en vertu de la loi.

"Pourquoi nous ?"-"La résistance, c'est beau"

Nos revendications

  1.     La fin immédiate de l'état d'urgence, du couvre-feu et le retrait de la garde nationale
  2.     La démilitarisation immédiate du service de police et l'abandon immédiat de tous les équipements militaires
  3.     Le retrait du financement du département de la police (Budget 2017 : 246.644.617 $) et la réorientation de ces ressources vers les besoins de nos communautés (dont des ressources pour les programmes d'emploi, des logements de qualité à prix abordable, les transports, une santé holistique et des écoles de qualité)
  4.     Une enquête indépendante sur le meurtre de Keith L. Scott et une enquête sur le département de police de Charlotte Mecklenburg par le ministère fédéral de la Justice et le gel des près de 1,5 millions de dollars accordés en subventions fédérales annuellement au département.
  5.     Une publication du rapport de la police et des  prises de vue des caméras de police liées à l'assassinat de Keith L. Scott et à tous les autres meurtres et l'abrogation immédiate de la loi locale hb 972, qui limite les possibilités pour le public d'accéder aux vidéos enregistrées par les caméras corporelles de policiers.
  6.     La libération immédiate et inconditionnelle de toutes les personnes arrêtées dans le cadre du soulèvement résultant de l'assassinat de Keith L. Scott et l'abandon de toutes les charges;
  7.     La publication de tous les noms des policiers impliqués dans le meurtre de Keith L. Scott, suivie de leur licenciement, arrestation et inculpation.
  8.     Réparations pour la famille de Keith L. Scott et toutes les victimes de la violence policière, ainsi que pour les familles de ceux qui ont été tués.
  9.     Contrôle communautaire de la police, en commençant par la création d'un conseil de surveillance civile ayant le pouvoir d'embaucher et de licencier les policiers, de décider des mesures disciplinaires ainsi que de dicter les politiques, les priorités et les budgets de la police. Le conseil ne doit pas inclure des représentants de la police et sera contrôlé par les communautés les plus touchées par la police et l'incarcération à Charlotte.
  10.     Une fin de la répression et du ciblage des manifestants et de tous ceux qui sont engagés dans le soulèvement de Charlotte

► Pour signer la pétition de Charlotte Uprising, cliquez ici

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_14527.jpg

Haut de page