Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vrais chiffres du chômage : +1,9% de chômeurs en septembre 2016 et un taux de chômage de 19,5% ! (LGS)

par LGS 29 Octobre 2016, 06:00 Chômage France Statistique Vrais chiffres Médias Désinformation Pole emploi

Vrais chiffres du chômage : +1,9% de chômeurs en septembre 2016 et un taux de chômage de 19,5% ! (LGS)

 

A nouveau le gouvernement et ses chiens de garde médiatiques claironnent sur une prétendue baisse du chômage en septembre 2016. www.initiative-communiste.fr a regardé les vrais chiffres du chômage. Qui cache en réalité – ce qui ne surprendra pas les chômeurs – la poursuite de l’augmentation du chômage toute catégories confondues. De près de 2% ! Explications de la manipulation

#chômage +1,9% de chômeurs en septembre 2016, résultats de l’Euro austérité et de l’Euro désindustrialisation !

+1,9% du chômage. Les chiffres du chômage se suivent et se ressemblent mois après mois !

A mesure que le gouvernement Valls et François Hollande vident les caisses de l’Etat et font les poches des travailleurs pour remplir les coffres des banquiers, grands patrons et de leurs multinationales – poursuivant la même politique de droite que celle de Sakozy, cette politique dictée depuis Bruxelles par le MEDEF – le nombre de chômeurs ne cessent d’augmenter.

Grâce à l’Euro Austérité, il y a toujours plus de chômeurs en France, près de 9 millions de pauvres désormais. mais comme le constatent ensemble Hollande et le MEDEF, ça va mieux : la France est recordman d’Europe du taux de millionnaires, recordman du monde pour les versements de dividendes. Et oui, c’est pas la crise pour tous le monde, puisque les capitalistes font payer aux travailleurs la crise systémique du Capitalisme !

les vrais chiffres du chômage en septembre 2016 :

Si le taux de chômage des jeunes (moins de 25 ans) a très légèrement reflué, il reste à des nivaux stratosphérique, sacrifiant la jeunesse et l’avenir du pays. C’est plus de 750 000 jeunes de moins de 25 ans qui sont inscrits au chômage (catégorie A, B et C) auprès de Pôle Emploi. L’équivalent de la totalité des jeunes nés en 1991 ! Un jeune sur dix entre 16 et 25 ans et 20,3% des jeunes entre 14 et 25 ans hors lycéens et étudiants (soit un jeune sur cinq !).

Le taux de chômage des plus de 50 ans a lui augmenté de 4,7% en un an, avec plus de 1,3 millions de chômeurs inscrits en catégorie A, B et C. Soit un français sur 10 parmi ceux nés entre 1950 et 1966.

Quand à celui des 25 - 50 ans, il reste à un niveau très élevé : 16,2% des 25 - 50 ans sont inscrits à Pole Emplois comme chômeurs en catégorie A, B ou C !

Plus de 14,5% de la population française en 16 et 60 ans est au chômage (en catégorie A, B ou C). Toute catégories confondues est rapporté à l’ensemble de la population âgée de 14 à 67 ans hors ceux travaillant pour la fonction publique (Etat, Hospitalière ou territoriale) et les jeunes scolarisés c’est un travailleurs sur cinq qui est au chômage. Selon les calculs menés par www.initiative-communiste.fr sur la base des chiffres de l’INSEE et du ministère du travail (DARES), en septembre 2016 le taux de chômage réel des salariés du privé est de 19,51%

voici le nombre de chômeurs inscrits à pôle emplois selon les catégories (en milliers)

A : 3 490,5 -1,9 % ( – 1,7 % sur 1 an ).
B : 738,5 + 1,8 % ( + 3,1 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
C : 1251,2 + 1,2% ( + 5,1 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
D : 3254,7 - 0,2% ( + 16.4 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
E : 433,9 + 0,3 % ( + 6.1 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 573 100 chômeurs ( données corrigées ) soit + 1,9 % sur 1 an, 38 200 chômeurs de moins qu’au mois d’aout dernier mais 97 500 chômeurs de plus mais plus de 60 000 de plus qu’en juillet 2016. Et 84 700 de plus qu’à la même date l’an passé. Soit 232 chômeurs de plus chaque jours !

1 chômeurs sur quatre ne reçoit pas ses indemnités chômages ! Et FN, LR et PS osent faire passer les privés d’emplois pour des assistés !

Dans son programme, le FN ose faire croire que les travailleurs profitent du chômage. Pour les chômeurs, ce qu’il propose c’est de renforcer les contrôles et les sanctions pour radier encore plus de chômeurs et les priver d’indemnité. Social le FN ? certainement pas c’est le parti des patrons.

« Le non respect par un demandeur d’emploi des obligations imposées par Pôle Emploi (obligation de recherche, d’acceptation d’un emploi dans les conditions qui seront définies) sera plus sérieusement vérifié. » programme du Front National

Mais pour les vrais assistés du système, c’est à dire les patrons qui bénéficient de centaines de milliards de subventions prises dans la poche des travailleurs, propose-t il de revenir sur les allégements de cotisation sociale, pacte de compétitivité et autre CICE ? certainement pas ! Il suffit de lire le communiqué des deux députés FN s’agissant du budget 2016 pour s’en convaincre. Au contraire, le FN trouve que les travailleurs de France coute trop cher et prévoit un "allègement du coût du travail". Exactement comme le demande l’UE, et le MEDEF, et comme le propose les LR ou le PS ! En clair des baisses de salaires

Pendant que le FN, comme les LR ou le PS veut rogner sur les indemnisations des chômeurs et faire milles difficultés aux travailleurs pour y avoir accès alors que ce n’est que leur salaire, issu directement de leur travail, examinons le cas du CICE.

Le CICE permet à une entreprise de toucher sous forme de crédit d’impôt 7% du montant total des salaires versés inférieurs à 2,5 fois le smic. D’après les études des universitaires les plus favorable au CICE, par exemple celle de Jean Pisani Ferry pour France Stratégie et Matignon, il aurait permit de sauvegarder 100 000 emplois. En 2014 le montant du CICE était de 20 milliards d’euros. Au mieux, le CICE aura donc couté 16 666 €/mois / emploi sauvegardé ! Si les salariés en avaient vu la couleur cela se saurait !

Dans le même temps, rappelons que les entreprises du CAC40 ont battu tous les records de versement de dividendes à leurs actionnaires. Pas un mot de protestation du FN là dessus. Le parti du système capitaliste préfère attaquer les travailleurs au chômage et maintenir le CICE qui n’a fait que la preuve de son efficacité à remplir les poches du patronat et les coffres au Panama. Rappelons qu’avec les 20 milliards d’euros du CICE, l’Etat aurait pu embaucher immédiatement 1 millions de travailleurs, par exemple dans un grand pôle public pour réindustrialiser le pays. Mais cela c’est ce que proposent les militants franchement communistes du PRCF, avec un ambitieux et indispensable programme de nationalisation, pour supprimer le chômage et permettre aux travailleurs de faire face aux défis de l’avenir, pour le progrès social et environnemental !->http://www.initiative-communiste.fr/programme-candidat-2012/]

JBC pour www.initiative-communiste.fr

Haut de page