Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] 21 novembre 2016. Rapport de guerre sur la Syrie et l'Irak : l'Etat islamique subi des pertes en Syrie et en Irak (Southfront)

par South Front 21 Novembre 2016, 21:30 Rapport de guerre Alep Syrie EI Lutte Terrorisme Armée syrienne Irak Mossoul Articles de Sam La Touch

21 novembre 2016. Rapport de guerre sur la Syrie et l'Irak : l'Etat islamique souffre de pertes en Syrie et en Irak
Article originel : Syria & Iraq War Report – November 21, 2016: ISIS Suffer Losses in Syria and Iraq
South Front


Traduction SLT

L'armée syrienne, le Hezbollah, Al-Quds Liwa et d'autres forces pro-gouvermentales se sont avancées sur des fronts multiples à l'intérieur et à l'extérieur de la ville d'Alep.

Le 20 novembre, les forces gouvernementales ont pris le contrôle de la plupart de la partie de Souq al Jibs près du voisinage d'Al-Assad dans la ville d'Alep. Les forces pro-gouvernementales ont aussi saisi la colline de Zuhur, un certain nombre de points dans le voisinage de Hanano et la vieille zone industrielle de Scheik Najjar au nord d'Alep.

Le 21 novembre, la coalition milicienne de Jaish Al-Fatah, menée par Harakat Nour al-Din al-Zenki et Jabhat Fatah Al-Sham (autrefois Jabhat Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Quaïda), a attaqué des positions des forces gouvernementales au nord d'Alep, se concentrant sur la colline Zuhur. Des médias pro-gouvernementaux ont soutenu que l'armée et ses alliés, soutenus par des avions de guerre syriens et des hélicoptères, ont pu repousser l'avance des miliciens. Selon des sources locales, les heurts sont toujours en cours dans la zone.

En attendant, l'armée et le Hezbollah ont continué l'opération militaire à l'ouest d'Alep, relançant une tentative de reprendre la partie de Focs Al-Souq contrôlée par les miliciens.

Selon des sources locales, les groupes miliciens de Jabhat Fatah Al-Sham et leurs alliés ont décidé de quitter la ville de Khan Al-Shih dans la région de la Ghouta Occidentale de la province du Rif de Damas. Des groupes de miliciens ont été poussés à prendre cette décision à cause d'une pression militaire croissante de l'armée syrienne dans la région. Récemment, des forces pro-gouvernementales sont entrées dans la banlieue de  Khan Al-Shih. Des rapports déclarent que les négociations sur les termes finaux et les conditions de reddition sont dans leur phase terminale.

Des forces gouvernementales ont repoussé l'attaque de l'Etat islamique (EI) sur l'aéroport de Deir Ezzor. Des combats importants ont eu lieu dans la zone des fermes d'Al-Jafra et ont abouti à la destruction de 2 unités d'équipement militaire appartenant au groupe terroriste. Chaque camp évoque "des pertes humaines majeures parmi les ennemis".

Les forces de sécurité irakiennes ont libéré les zones de Hayy Adan, d'Al-Akhaa et le projet hydrique de Mossoul, selon les déclarations dimanche de la direction anti-terroriste. Le même jour elle a annoncé que Wali de l'État Islamique dans Hayy Adan, Marwan Hamed Saleh de l'Al-Hayali, avaient été tués parmi d'autres membres de l'EI dans la zone.

Les Unités de Mobilisation Populaires irakiennes (PMU) coupent des voies d'approvisionnement entre les terroristes de l'EI en Syrie et en Irak. La semaine dernière, le PMU a libéré la Base aérienne de Tal Afar et les villages voisins de Zariqi et Khidr al Yas à l'ouest de Mossoul. Maintenant les PMU avancent vers la ville clé de Tal Afa contrôlée par l'EI. Avec la libération de Tal Afar, les terroristes de l'EI n'auront plus d'option pour recevoir des approvisionnements de la Syrie ou fuir la campagne de Mossoul en grand nombre.

[Vidéo] 21 novembre 2016. Rapport de guerre sur la Syrie et l'Irak : l'Etat islamique subi des pertes en Syrie et en Irak (Southfront)

Haut de page