Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France- Rwanda : Paul Barril, au cœur des accusations de complicité de génocide (Libération)

par Libération 30 Novembre 2016, 19:26 Paul Barril France Génocide Complicité Rwanda Françafrique

France- Rwanda : Paul Barril, au cœur des accusations de complicité de génocide (Libération)

Pour la première fois depuis 1994, la justice rwandaise a décidé d'enquêter sur «une vingtaine de personnalités françaises» soupçonnées d'avoir participé aux tueries au Rwanda. Mais en France aussi, les juges s'interrogent sur le rôle de certains Français pendant cette tragédie, et enquêtent sur Paul Barril.

 

Une action en justice peut parfois en cacher un autre : mardi, le Rwanda a fait sensation en annonçant le déclenchement d’une instruction judiciaire contre une vingtaine de hauts responsables français. Tous accusés, et pour la première fois, par la justice de ce pays, de complicité dans le génocide des Tutsis qui a fait plus de 800 000 morts en 1994. La France impliquée dans le dernier génocide du XXe siècle ? L’accusation est impressionnante. Mais ce n’est pas une totale surprise, comme l’avait d’ailleurs annoncé Libération dès son édition du 26-27 novembre.

La liste nominative des personnes soupçonnées par Kigali n’est pas encore connue. On peut cependant avancer qu’on y retrouvera les noms évoqués récemment par une commission rwandaise, la Commission nationale de lutte contre le génocide, qui a publié le 1er novembre une liste de 22 officiers français impliqués, selon elle, dans le génocide. On y repère notamment le nom de Paul Barril. Or, cet ex-gendarme de l’Elysée devenu mercenaire, fait également l’objet, depuis juin 2013, d’une information judiciaire au pôle génocide du tribunal de grande instance de Paris pour «complicité dans le génocide de 1994».

 

Enfumage

Bref, en France aussi, des juges s’interrogent sur le rôle de certains Français dans le génocide qui s’est déroulé au Rwanda. La seule question qui mérite attention : savoir si Paul Barril, agissait en électron libre ou en service commandé.

Ce personnage sulfureux adepte de la «diplomatie secrète» figure aux premières loges dès le déclenchement des massacres, même si son rôle est difficile à cerner tant il a multiplié les opérations d’enfumage. Fin juin 1994, Barril présente devant les (...)

 

Lire la suite

Haut de page