Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'alliance de facto entre les Etats-Unis et Al-Quaïda (Consortium News)

par Robert Parry 1 Novembre 2016, 06:26 Alep Terrorisme Médias Propagande Collaboration Al-Quaïda USA Impérialisme Articles de Sam La Touch

Exclusif : dans un article profondément enfoui à l'intérieur de New York Times de samedi, il est révélé en une sorte de reconnaissance réticente que les rebelles "modérés" armés par les États-Unis en Syrie utilisent leur puissance de feu étatsunienne pour soutenir une offensive menée par Al-Quaïda à Alep, rapporte Robert Parry dans Consortium News.

 

Un aspect curieux du conflit syrien - une rébellion parrainée en grande partie par les États-Unis et ses alliés du Golfe - est la disparition dans une grande partie les médias traditionnels étatsuniens de référence au rôle central joué par Al Quaïda dans la recherche du renversement du gouvernement syrien laïque de Bachar Al-Assad.


Beaucoup est dit dans la presse étatsunienne sur l'Etat islamique (EI), l'ancien groupe "d'Al Quaïda en Irak" qui a volé en éclats il y a plusieurs années, mais le rôle central d'Al-Quaïda dans le commandement des rebelles "modérés" de la Syrie à Alep est une réalité presque inexprimée dans les médias sur la guerre syrienne. Même dans les débats présidentiels étatsuniens, la discussion entre le Républicain Donald Trump et la Démocrate Hillary Clinton a porté presque exclusivement sur l'EI, mais pas sur Al Quaïda.

Bien qu'Al Quaïda ait donné le coup d'envoi aux guerres de vengeance des Etats-Unis au Moyen-Orient il y a 15 ans en tuant plusieurs milliers d'Etatsuniens et d'autres pays dans les attaques du 11/9, le groupe terroriste a disparu de l'attention étatsunienne, très probablement parce qu'il dérange le récit du "bon /méchant" quant à la guerre syrienne.

Par exemple, le conflit à Alep entre les forces gouvernementales syriennes et les rebelles opérant principalement sous le commandement d'Al-Quaïda (à savoir le groupe Al-Nosra, NdT) est traité dans les médias occidentaux comme simplement une conséquence de la barbarie d'Assad et de son mauvais allié russe Vladimir Poutine bombardant impitoyablement ce qui est représenté à Alep-est comme l'équivalent du monde de Disney, un endroit où les enfants innocents et leurs familles se rassemblent paisiblement jusqu'à ce qu'ils soient visés à mort par le duo de criminels de guerre Assad-Poutine.

Les photos diffusées dans le monde par des propagandistes rebelles habiles sont presque toujours celles d'enfants blessés étant pris en charge par les "Casques Blancs" le corps de défense rebelle présenté comme pacifique, qui est sous une critique croissante en raison de son rôle assurant des services de relations publiques d'Al Quaïda et d'autres insurgés. (Il y a aussi des allégations que certaines des images les plus notables ont été mises en scène, comme de fausses scènes de la sombre fiction de 1997, "Wag The Dog.").

 

Un rare aperçu de la vérité

Pourtant, de temps en temps, la réalité du rôle important d'Al-Quaïda dans la rébellion est diffusé, même dans les médias étatsuniens traditionnels, bien que d'habitude minimisé et profondément enfoui à l'intérieur du contenu informatif, comme cet article du New York Times de samedi par Hwaida Saad et Anne Barnard décrivant une offensive rebelle à Alep. Ils reconnaissent que "la nouvelle offensive est un signe fort que les groupes rebelles soutenus de près par les États-Unis continuaient leurs alliances tactiques avec des groupes liés avec Al Quaïda, plutôt que de prendre leurs distances comme la Russie l'a exigé...

 

 

Source :
- Consortium News
The De Facto US/Al Qaeda Alliance

L'alliance de facto entre les Etats-Unis et Al-Quaïda (Consortium News)

Haut de page