Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Ecole d'infanterie d'Alep reprise par les forces syriennes (Press TV)

par Press TV 6 Novembre 2016, 05:40 Alep Ecole d'infanterie Syrie Victoire Armée syrienne

L'armée arabe syrienne continue à marquer des points dans la province d'Alep©SANA
L'armée arabe syrienne continue à marquer des points dans la province d'Alep©SANA

L’Ecole d'infanterie d’Alep, située au nord de la ville, a été reprise après une offensive fulgurante de l’armée syrienne et ses alliés contre les terroristes de Daech.

Il s'agit d'un site militaire stratégique du nord d’Alep, qui permettait aux terroristes de Daech d’attaquer facilement la ville. Daech l'avait occupé depuis 2012. Désormais expulsé du site, il est impossible pour Daech d'attaquer la capitale provinciale.

Les sources d'information font également état d'un premier accord entre les Forces démocratiques syriennes (FDS) dirigées par les Kurdes, qui ont chassé Daech des 6 villages d'alentour, avec les Forces de défense nationale, pro-gouvernementales. L'Ecole d'infanterie est en elle-même, sous le contrôle strict de l’armée syrienne. Cette école, qui possède un campus de 3 km2, est située à environ 10 km du centre d’Alep, la plus grande ville de Syrie.

Parallèlement, l'aviation syrienne a continué sa campagne aérienne à grande échelle sur le gouvernorat d’Alep, samedi, frappant les terroristes dans plusieurs quartiers de la ville et des villages avoisinnants.

Cette violente campagne de l’armée de l’air syrienne a vu les avions frapper au moins 24 fois les terroristes de Jaysh Al-Fatah dans les villages d’Atareb et d’Aram, à l’ouest d’Alep, tuant un grand nombre de terroristes. Les positions terroristes ont aussi été frappées à Abeen et Kafr Naha, ainsi que dans une localité appelée "Projet des 1070 habitations" d’Al-Hamdaniyah.

Le but principal de ces frappes aériennes à l’ouest d’Alep consiste à bloquer les renforts des terroristes. En effet, il faut juguler l’avancée des renforts pour qu’ils n’atteignent pas la ligne de front dans les districts d’Alep et à l’Académie militaire d’Al-Assad.

Ces bombardements ont, non seulement permis d’éliminer de nombreux terroristes, mais ont aussi détruit un certain nombre de véhicules ennemis.

Haut de page