Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur LCP, le directeur adjoint de Paris-match déclare à Elisabeth Guigou que la France "a largement favorisé la guerre syrienne dont on est responsable" (vidéo)

par SLT 6 Novembre 2016, 11:26 Elisabeth Guigou Régis Le Sommier Syrie France Islamistes Al-Nosra Collaboration Arabie Saoudite Impérialisme Guerre Articles de Sam La Touch

Sur La Chaîne Parlementaire (LCP), dans l'émission  Ça vous regarde, le directeur adjoint de Paris-Match, Régis Le Sommier* déclare à Elisabeth Guigou**, présidente de la Commission des affaires étrangères à l'Assemblée nationale, que la France "a largement favorisé cette guerre civile syrienne dont on est responsable et dont on paye les conséquences avec le flot de réfugiés aujourd'hui" (voir la vidéo à 1'50" avec une Elisabeth Guigou qui ne sait plus très bien où elle habite. Elle croît d'abord que Régis Le Sommier parle de Daech alors qu'il parle des islamistes soutenus et armés par l'Arabie saoudite et la France à Alep (1'30"), puis du Yémen (2'00") alors qu'il parle toujours de la Syrie et des responsabilités françaises au côté de l'Arabie saoudite dans la guerre civile syrienne). 

 

 

C'est comme si on assistait en Syrie avec le chef de guerre Français Hollande dans le sillage étatsuno-israélien à la répétition de l'action criminelle commise par l'ex-chef de guerre français Sarkozy en Libye.

* Régis Le Sommier est Grand reporter, chef du bureau du magazine aux États-Unis entre 2003 et 2009, basé à New York, il est spécialisé dans les questions américaines et militaires.

 

** Membre du Parti socialiste, elle a été plusieurs fois ministre. Elle a été la première femme nommée à la tête d'un ministère régalien en France lorsqu'elle est devenue garde des Sceaux, ministre de la Justice, en 1997. Elle est actuellement députée de Seine-Saint-Denis et préside la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

Sur LCP, le directeur adjoint de Paris-match déclare à Elisabeth Guigou que la France "a largement favorisé la guerre syrienne dont on est responsable" (vidéo)

Haut de page