Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] 1er novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. L'armée syrienne déploie des tanks russes T-90 sur le champ de bataille à Alep (Southfront)

par Southfront 1 Novembre 2016, 21:06 Rapport de guerre Alep T-90 Chars Russie Syrie Articles de Sam La Touch

1er novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. L'armée syrienne déploie des tanks russes T-90 sur le champ de bataille à Alep
Article originel : Syrian War Report – November 1, 2016: Syrian Military Deploys Advanced T-90 Battle Tanks to Aleppo
South Front


Traduction SLT

L'armée syrienne a déployé des chars de combat T-90 russes dans la partie occidentale d'Alep, selon une vidéo publiée le 31 octobre. Des T-90 MBTs ont été observés dans la zone de Minyan où ils participaient aux opérations contre Jaish Al-Fatah, une coalition de groupe de miliciens menée par Jabhat al-Nosra. Le dernier week-end, des unités d'élite des Forces du Tigre de l'Armée syrienne et la Brigade du Faucon du Désert ont été déployées à Alep pour contrer l'offensive des miliciens pour capturer l'Académie Militaire d'Al-Assad et les zones voisines. Les deux formations exploitent des T-90 MBTs fournis par Moscou au cours de l'année dernière. Les forces gouvernementales utilisent massivement des chars, de l'artillerie, des avions de guerre et des hélicoptères pour réduire et repousser les forces de  Jaish al-Fatah dans des zones urbaines non-peuplées.

Les experts notent que les djihadistes ont aussi concentré un nombre élevé de troupes expérimentées, de l'artillerie, des lance-roquettes et de l'équipement militaire à un front jouxtant la partie occidentale d'Alep. Pour ce faire, ils ont été poussés à utiliser presque toutes leurs ressources à partir des bases arrière de la province Idlib. Si Jabhat Al-Nosra ne parvient pas à réaliser un succès rapide lors de confrontations avec les forces gouvernementales, ceci mènera à son écroulement total en tant que groupe influent dans la guerre. La base matérielle et technique du groupe sera détruite et des troupes expérimentées et des commandants de terrain tués dans les heurts. Nous avons pu déjà observer les signes de cette tendance depuis qu'Al-Nosra a échoué à se retrancher et se maintenir dans l'académie de l'artillerie de Ramouseh dans le sud d'Alep.

Le groupe kurde YPG et les forces menées par Ankara (des groupes de miliciens soutenus par les forces armées turques) rivalisent dans la campagne du Nord-Est de la ville d'Alep. Les deux forces ont récemment capturé un certain nombre de villages de l'Etat islamique dans la direction d'Al-Bab. La coordination en cours entre l'armée syrienne et l'YPG s'est encore une fois concrétisée sur le terrain. Les opérations kurdes récentes ont été coordonnées et soutenues par les militaires russes et syriens, Moscou aurait augmenté ses fournitures militaires à l'YPG dans la zone. Moscou et Damas pensent que la zone tampon kurde joue un rôle important, empêchant le groupe Harakat Nour al-Din al-Zenki et d'autres groupes pro-turcs d'attaquer l'armée syrienne et ses alliés dans la ville d'Alep. À la mi-octobre le groupe Harakat  a officiellement annoncé que l'étape suivante de l'Opération turque de "Bouclier de l'Euphrate" incluerait une avance sur les forces du régime à Alep.

Des dizaines de membres du Front Al-Nosra et des membres de groupes affiliés ont été tués pendant leur tentative avortée de briser les défenses de l'armée syrienne au camp militaire du Bataillon Al-Mahjoorah abandonné près de la ville contrôlée par les miliciens à Ibtaa dans la province de Daraa le 31 octobre. Selon des forces pro-gouvernementales plus de 40 miliciens ont été tués. Des médias proches des miliciens confirment que 26 terroristes sont morts au combat.

[Vidéo] 1er novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. L'armée syrienne déploie des tanks russes T-90 sur le champ de bataille à Alep (Southfront)

Haut de page