Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] 28 novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. Les forces gouvernementales libèrent 40% d'Alep-Est (Southfront)

par South Front 28 Novembre 2016, 18:01 Rapport de guerre Alep Alep-Est Syrie Libération Armée syrienne Articles de Sam La Touch

28 novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. Les forces gouvernementales libèrent 40% d'Alep-Est
Article originel : Syrian War Report – November 28, 2016: Syrian Govt Forces Liberate about 40% of East Aleppo
South Front


Traduction SLT

Durant le dernier week-end, les forces gouvernementales syriennes ont livré un coup dévastateur à la coalition des miliciens menée par Al-Nosra, connue sous le nom de Jaish Al-Fatah, à l'intérieur de la ville d'Alep. La Garde républicaine de l'armée syrienne, les Forces du Tigre de l'armée syrienne, la Brigade des faucons du Désert, les groupes pro-gouvernementaux Liwa Al-Quds et d'autres groupes ont libéré les voisinages de Hanano, Jabal Badro et Inzarat. Elles ont aussi pris le contrôle de l'auberge de jeunesse Haidariyah, le rond-point Ba'ideen et la place de Ba'ideen et Ard Hamra et elles ont saisi aussi une partie significative du voisinage d'Al-Shakhur.

Des unités kurdes YPG ont saisi des positions dans Bustan Basha qui était sous le contrôle du groupe milicien Sultan Murad.

Le 28 novembre, les forces gouvernementales ont libéré Handariyah et les voisinages d'Al-Shakhur, encerclant Scheik Khizir.

Des sources locales ont déclaré que les miliciens sont en train de s'enfuir de leurs défenses au nord-est d'Alep.

Les forces gouvernementales ont aussi attaqué des miliciens liés à Al-Nosra dans le voisinage de Scheik Lufti et dans le voisinage de Marjeh. Le gain le plus notable des troupes syriennes dans la zone est "Police Hill" (420 m) dans le voisinage de Marjeh. Cette colline est un sommet capital à Marjeh. En le contrôlant, l'armée et ses alliés pourront sécuriser l'axe Scheik Lufti - Marjeh.

De Scheik Lufti, les forces gouvernementales peuvent constituer une autre menace contre les miliciens de Jaish Al-Fatah - pour atteindre la Citadelle d'Alep, divisant la poche d'Alep orientale en plusieurs parties séparées.

Mohamad Rafe, le commandant des opérations militaire de Liwa Al-Quds a été tué aujourd'hui pendant des opérations pour libérer l'est d'Alep.

L'avance gouvernementale a permis à ce que des milliers de civils puissent s'enfuir des zones tenues par les miliciens de la ville d'Alep.

Depuis le début de l'opération, environ 1.700 civils ont fuit dans les zones détenues par le gouvernement à Alep-Ouest et environ 2.500 dans la zone contrôlée par les Kurdes à Scheik Maksoud, selon le prétendu "Observatoire syrien de Droits de l'homme", une organisation 'non gouvernementale' pro-milicienne qui a eu pour objectif de couvrir le conflit syrien.

Des sources d'information syrienne ont diffusés des images d'une foule de civils incluant des femmes et des enfants réunis autour de bus verts qui sont mis à disposition pour les prendre de Masaken Hanano vers Alep-Ouest. Selon eux, jusqu'à 10.000 civils se sont enfuis d'Alep-Est jusqu'à présent. La plupart d'entre eux se sont refugiés dans les zones contrôlées par le gouvernement.

[Vidéo] 28 novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. Les forces gouvernementales libèrent 40% d'Alep-Est (Southfront)

Haut de page