Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéos] 7 novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. De nombreux hélicoptères militaires russes dans la province de Homs pour combattre l'EI (Southfront)

par South Front 7 Novembre 2016, 18:27 Rapport de guerre Alep Ghouta Raqqa Syrie Russie Palmyre USA Articles de Sam La Touch

7 novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. De nombreux hélicoptères militaires russes dans la province de Homs
Article originel : Syrian War Report – November 7, 2016: Russian Attack Helicopters Swarm in Homs Province
South Front


Traduction SLT

L'armée syrienne a capturé la zone de défense aérienne située entre Al-Deirkhabiyeh et Al-Darusheh adjacente de Khan Al-Sheeh dans la Ghouta occidentale et a sécurisé la route entre Darushah et Buwaydiyah. Jaish Al-Islam et des miliciens de Jabhat Al-Nosra dans Khan Al-Sheeh sont privés de renforts et de provisions. On s'attend à des combats intensifs dans la ville dans un avenir assez proche.

L'attaque sur l'hélicoptère de combat Mi-35 de la Russie par l'EI près de la ville de Palmyre dans la province syrienne de Homs était une mauvaise idée pour le groupe terroriste Etat islamique (EI). 

Après l'incident, les hélicoptères d'attaque des Forces aériennes russes, incluant des Mil Mi-24 et Mil Mi-28N, sont intervenus dans la province, éliminant des membres du groupe terroriste et de l'équipement militaire. Des hélicoptères d'attaque russes opéraient dans les zones du village d'Huwaysis, Shaer.

[Vidéos] 7 novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. De nombreux hélicoptères militaires russes dans la province de Homs pour combattre l'EI (Southfront)

  Ces évènements près de la ville antique de Palmyre sont très peu couverts par les médias traditionnels. Cependant, les opérations couronnées de succès de l'armée syrienne et de l'armée russe dans la zone sont un des facteurs empêchant le groupe de terroriste de l'EI d'effectuer des opérations offensives actives à travers le pays.

L'Agence de presse Fars News Agency iranienne a diffusé une série de photos de la campagne du sud de ville d'Alep. Les photos montrent le groupe de milicien Liwa Fatemiyoun, exploitant et remorquant un canon lourd de 152 mm pendant la bataille avec les miliciens de Jaish Al-Fatah. Liwa Fatemiyoun est un groupe de miliciens chiite afghan financé, formé et équipé par les Gardes Révolutionnaires iraniens. Les rapports disent que le groupe est entraîné avec des conseillers militaires iraniens. La force totale du groupe en Syrie est d'environ 20,000 combattants.

Le 7 novembre, l'armée syrienne et ses alliés ont commencé des attaques sur des miliciens de Jaish Al-Fatah dans Tal Rakhem, dans la cité HLM 1070 et le voisinage d'Al-Assad. Les heurts se poursuivent.

Les prétendues Forces Démocratiques syriennes ont annoncé dimanche une opération militaire, appelée Euphrate en Colère, pour prendre le contrôle de la ville de Raqqa détenu par l'EI. L'opération est soutenue par l'armée de l'air des États-Unis et des forces de spéciales. Les Forces Démocratiques Syriennes disent qu'environ 30,000 combattants sont déployés pour l'offensive. Le premier objectif proclamé est d'isoler Raqqa.

Après l'annonce, les unités du YPG kurdes qui opèrent sous la bannière des Forces Démocratiques Syrienne ont pris le contrôle de Jurah, d'Al-Wahib et d'Al Adriyah détenus par l'EI et sont entrées dans Laqtah. Les combattants des YPG impliqués dans l'opération étaient renforcés par des troupes étatsuniennes.

[Vidéos] 7 novembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie. De nombreux hélicoptères militaires russes dans la province de Homs pour combattre l'EI (Southfront)

Haut de page