Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yémen: ce qui inquiète la diplomatie française (Press TV)

par Press TV 22 Novembre 2016, 16:35 Yemen France Ayrault Crimes contre l'humanité Crimes de guerre Collaboration Arabie Saoudite Impérialisme USA

Yémen: une trêve absurde au détriment du peuple (Photo d'illustration)
Yémen: une trêve absurde au détriment du peuple (Photo d'illustration)

La trêve de 48 heures demandée et décrétée par l'Arabie saoudite a été, à plus d'une centaine de reprises, violée avant que l'Arabie saoudite n'en annonce la fin.

Les chasseurs saoudiens ont largué des dizaines de bombes à fragmentation contre la région de Midi à Hajjah. Al Hudayda et Zobab à Taez ont également été bombardés ce mardi. 

Les chasseurs saoudiens ont pilonné aussi le marché d'al-Rabou' dans le district d'Abas à Hajjah. Le bilan des pertes et des blessés est lourd, a annoncé le website libanais Al-Ahed.

Les frappes saoudiennes se poursuivent toujours contre les provinces d'al-Baïdha, Saada et Sanaa au Yémen, malgré la trêve qui avait été décrétée, samedi 19 novembre, pour 48 heures, par Riyad.  

"Riyad cherche une mainmise absolue sur le Yémen et sur ses ressources naturelles. Il veut ni plus ni moins la "domestication" de sa population. Ceci a été depuis toujours la ligne de conduite adoptée par Riyad vis-à-vis de son voisin yéménite d'où son soutien aux régimes inféodés au Yémen, a affirmé Kim Sharif, directrice du centre des droits de l'Homme pour le Yémen, basé à Londres au journaliste de Press TV.

Kim Sharif, directrice du centre des droits de l'Homme pour le Yémen basé à Londres©Press TV

"Les puissances sataniques qui aident le régime saoudien sont complices des crimes commis par ce régime envers le peuple de ce pays arabe. Washington qui ferme les yeux sur le massacre de toute une population ne cesse de proposer la trêve. Mais l'idée en est absurde puisque Riyad ne respectera aucun cessez-le-feu, quelle que soit la partie qui la propose ."a-t-elle déploré. "Le Yémen refait surface de temps à autre, ça et là dans des réunions internationales.

Récemment au Qatar, les participants à la 9ème édition de la Conférence sur la gouvernance mondiale (World Policy Conference, WPC) ont parlé du Yémen. Parmi des personnalités du monde politique, économique, académique et de la presse, venant des pays occidentaux figurait le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault. Fermant les yeux sur plus d'un an de massacre de civils yéménites, le haut diplomate français a affirmé : "La France est très préoccupée par les récents développements sur le terrain. Elle condamne les attaques contre le territoire saoudien, qui menacent la stabilité régionale."

 M. Ayrault qui a accusé il y a quelques semaines la Russie de " crimes contre l'humanité" pour avoir visé les terroristes takfiristes à Alep, n'a pas réagi à l'usage fréquent de bombes à fragmentation et d'autres armes prohibées par l'Arabie saoudite contre les cibles civiles au Yémen. 

Les enfants yéménites, premières victimes du blocus imposé par Riyad©Tasnim
Yémen: ce qui inquiète la diplomatie française (Press TV)

Haut de page