Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

29 décembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie : les forces kurdes du YPG se retirent-elles de la ville d'Alep ? (Southfront)

par South Front 29 Décembre 2016, 17:03 Rapport de guerre Alep YPG Kurdes Cessez-le-feu Ruaaie Syrie Articles de Sam La Touch

29 décembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie : les forces kurdes du YPG se retirent-elles de la ville d'Alep ?
Article originel : Syrian War Report – December 29, 2016: YPG Withdrawing From Aleppo City?
South Front


Traduction SLT

Le 29 décembre, les rapports préliminaires ont révélé qu'un accord d'évacuation a été passé entre l'armée syrienne et les miliciens opérant dans la région d'Ayn l'Al-Fijah, Baseema et Dayr Qanoon dans la région de Wadi Barda au nord-ouest de Damas. Les sources locales ont rapporté que les miliciens sont divisés sur la question du retrait. Donc, très probablement, l'armée syrienne sera poussée à réaliser une série d'accords de retrait jusqu'à ce que la région entière soit libérée.

Un jour auparavant, le 28 décembre, l'armée syrienne et le Hezbollah, soutenus par l'armée de l'air syrienne, ont continué à prendre d'assaut les lignes de défense de  Jabhat Fatah al-Sham et Ahrar Al-Sham. Les combats ont été rapportés dans les villages de Souq Wadi Barada, d'Al-Awamid Kafr, d'Al-Husyaniyah et Baseema. En conséquence, l'armée syrienne et le Hezbollah sont entrés dans Baseema et ont saisi un certain nombre de bâtiments. Selon des sources locales, une partie des miliciens assurant une ligne de défense en cet endroit se serait enfuie à Dayr Qanoon et Kafr Az Zayt où aucun heurt n'a été rapporté. Environ 20 miliciens auraient été tués dans l'opération.

Les forces kurdes du YPG se retirent de Scheik Maqsoud dans le quartier de la ville d'Alep, selon des rapports circulant au sein des YPG et des médias liés aux rebelle ainsi que des comptes rendus sur les réseaux sociaux. L'agence de presse Ara News a publié un rapport mardi selon lequel environ 50 combattants des YPG avaient déjà quitté le voisinage et s'étaient dirigés vers la campagne du nord d'Alep. Néanmoins, ce rapport n'a pu être confirmé indépendamment.

Plus tôt en décembre, des informations ont évoqué le fait que le gouvernement syrien allait démilitariser Scheik Maqsoud après que les forces kurdes de l'YPG (ou les SDF : Forces démocratiques syriennes, comme les médias traditionnels préfèrent les appeler) aient prétendument décidé d'accepter dans leurs rangs un groupe de 250 miliciens de Fatah Halab qui s'étaient enfuis d'Alep-Est. Si cette décision est confirmée, la vraie raison de rapports tendus possibles entre les unités YPG/SDF et les forces pro-gouvernementales à Alep seraient exposées.

Le 28 décembre, l'agence de presse Anadolu gérée par l'État turque a rapporté que la Turquie et la Russie avaient été d'accord pour un effort de cessez-le-feu national en Syrie qui doit être observé le 29 décembre à partir de minuit heure locale. Après que le porte-parole présidentiel russe, Dmitry Peskov, ait refusé de faire des remarques sur l'accord, le ministre des Affaires Étrangères Mevlut Cavusoglu de la Turquie a été poussé à clarifier le fait que les deux pays avaient seulement préparé un texte d'entente préalable qui devait ensuite être présenté aux parties en conflit. Le 29 décembre, le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré que les groupes d'opposition gouvernementaux et armés syriens ont atteint un accord sur un cessez-le-feu en Syrie et pourraient entamer des pourparlers de paix.  

29 décembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie : les forces kurdes du YPG se retirent-elles de la ville d'Alep ? (Southfront)

Haut de page