Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une grosse partie d’Alep-Est a été libérée (Le Corf)

par Pierre Le Corf 30 Novembre 2016, 23:50 Alep-Est Libération Armée syrienne

alep-civils-2

 Syriens qui ont fui Alep-Est secourus par les forces gouvernementales. Alep, 29 novembre 2016


Chers médias, gouvernements, partisans, etc.

Une grosse partie de l’Est d’Alep a été libérée, des milliers de civils ont réussi à venir se réfugier à l’Ouest. Croyez-moi, les gens ont beaucoup à dire sur leur vie aux côtés de vos « rebelles modérés ».

C’est maintenant ou jamais de miser sur la vie et d’arrêter de l’instrumentaliser, parce que le jour ou la paix arrivera, et elle arrivera malgré vos efforts et votre argent, ce jour-là vous porterez la marque indélébile de ceux qui ont perpétré et permis à la mort de proliférer en faisant durer le conflit, en soutenant et permettant à des terroristes de se réarmer, en maintenant les combats toujours plus longtemps, plus violents, en maintenant des civils en otage et les utilisant comme outils de communication, en faisant pression sur l’opinion par l’ignorance populaire et en créant un cercle vicieux de situations de causes à effets.

Vous avez participé à détruire un pays, des générations entières et de renvoyer des milliers d’années de vestiges et d’histoires à la poussière.

En allumant et/ou en jetant de l’huile sur le feu par profit ou par ignorance prolongée vous avez condamné tant de vies, certaines dont tant de gens et moi-même avons encore le sang incrusté dans les vêtements.

Les civils continuent de s’enfuir et ont beaucoup d’histoires à raconter, comme celles de ceux et celles qui se sont enfuis ces dernières années et que je vous ai partagé au fil des mois. On parle ici de Djihadisme, d’enfermement, de torture, de vol, d’esclavage, de racket, de meurtres par décapitation et j’en passe … vous me direz que tous les livres d’histoires et de géographie ont été écrits avec le sang, mais les témoins que nous sommes ne vous laisseront pas écrire l’histoire à votre façon.

Pour vous montrer ce qui se passe et faire changer les choses, nombreux sont ceux qui ont risqué leur vie, nombreux sont ceux qui sont morts, et si je, si on reste en vie, croyez moi que cette marque nous viendrons vous la tatouer nous-même.

Bien que les roquettes continuent de tomber ici, la fin est proche je l’espère. C’est maintenant ou jamais.

Haut de page