Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] 30 décembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie : les forces gouvernementales déjouent une offensive militaire majeure (Southfront)

par South Front 30 Décembre 2016, 22:02 Rapport de guerre Cessez-le-feu Syrie Articles de Sam La Touch

30 décembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie : les forces gouvernementales déjouent une offensive militaire majeure
Article originel : Syrian War Report – December 30, 2016: Govt Forces Foil Major Militant Offensive
South Front

Traduction SLT

Un cessez-le-feu national en Syrie a commencé hier soir par une offensive d'échelle majeure de l'armée syrienne libre (ASL) et Jund Al-Aqsa contre les forces gouvernementales au nord de Hama. "L'opposition" prétendue a saisi la colline de Bijo et avait pour objectif de prendre la ville de Mahardeh, surtout peuplé par les Chrétiens. Si les miliciens Islamistes y parvenaient, il y aurait un massacre de civils dans la zone. Cependant, l'armée syrienne et les forces de défense nationales (NDF) ont repoussé l'attaque et ont repris le contrôle de la Colline de Bijo. La situation dans la zone reste tendue.

L'incident de la nuit dernière a clairement montré les écarts existants dans l'accord de cessez-le-feu signé par le gouvernement syrien et un certain nombre de groupes armés et négocié par la Turquie et la Russie. Tandis que le document déclare prétendument que les seuls côtés exclus du cessez-le-feu sont  Jabhat Al-Sham (autrefois Jabhat Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Quaida) et l'Etat islamique (EI), seulement 7 groupes ont officiellement signé l'accord. Leur effectif total est évalué de 52.000 à 62.000 combattants. Le nombre total de milicien en Syrie, à l'exclusion des membres de l'EI est évalué par des experts entre 120.000 et 130.000. Ainsi, seulement une moitié "de l'opposition" prétendue a adhéré au cessez-le-feu.

Le 29 décembre, l'armée syrienne, le NDF et Hezbolalh ont sécurisé un sommet de colline important -  Tell Shurifah - sur la route de Al-Qaryatayn-Tyas dans la province de Homs.

Des forces gouvernementales ont combattu l'EI et ont pu se retrancher dans la zone. Jusqu'au 29 décembre le sommet de la colline restait vulnérable face aux raids de l'EI et avait constitué une menace au mouvement des forces gouvernementales.

Des combats ont aussi été rapportés près du village de Shurifah à l'ouest de la base aérienne de Tyas. Des forces gouvernementales se sont heurtées là avec des unités de raid de l'EI ayant pour but d'entraver l'armée syrienne et ses alliés en les empêchant de lancer une offensive le long de la route Tyas-Palmyre.

Des sources proches de l'EI allèguent que le groupe terroriste a détruit jusqu'à 11 chars de bataille appartenant à l'armée syrienne et à ses alliés près de la base aérienne de Tyas le 28 décembre et le 29 décembre. Des sources pro-gouvernementales allèguent que l'EI a perdu jusqu'à 50 combattants et environ 5 unités d'équipement militaire.

Le 29 décembre, divers médias turques ont rapporté, citant des sources militaires anonymes et des officiels turques, que les forces aérospatiales russes avaient commencé à cibler le groupe terroriste de l'EI près de la ville d'Al-Bab contrôlée par l'EI, fournissant une assistance aérienne aux forces turques dans la zone. Le Ministère de la Défense Nationale russe n'a pas fait de commentaires à ce sujet.

[Vidéo] 30 décembre 2016. Rapport sur la guerre en Syrie : les forces gouvernementales déjouent une offensive militaire majeure (Southfront)

Haut de page